7 conseils pour éviter les arnaques aux sentiments

Olivier partage ses 7 conseils pour éviter les arnaques aux sentiments

J’aimerais vous donner 7 conseils pour rester à l’écart des arnaques sur les sites rencontres.

En tant qu’homme, dans le cadre de rencontres amoureuses, je me suis déjà fait avoir deux fois sur les sites de rencontres, qu’ils soient payants ou gratuits. Alors, j’ai dû développer un protocole de sécurité. Voici mes conseils :

1 – L’une des premières choses que je demande à une personne qui s’intéresse à moi, c’est de savoir DANS QUELLE RÉGION, VILLE OU VILLAGE ELLE HABITE. Sans forcément lui demander son adresse exacte. La personne doit pouvoir être physiquement accessible. Si elle ne l’est pas pour vous, faites-le lui savoir. Vous pouvez très bien être accessible pour lui / elle.

  • Privilégiez les contacts de proximité

2 – Peu importe si la personne à l’autre bout reste sur le site de rencontre ou vous en fait sortir en vous donnant rendez-vous sur WhatsApp, Hangouts ou Skype. De toute façon, il faudra bien « sortir » tôt où tard du site de rencontre. Ceci dans le but de faire une rencontre pour de vrai. Mais un de mes conseils est qu’il faut absolument le / la contacter en communication vidéo en direct au moins 1 fois EN DEHORS DU SITE DE RENCONTRE. Ceci pour s’assurer ainsi qu’il ne s’agit pas d’une hôtesse payée par le site de rencontre. Mais également pour vérifier que votre partenaire correspond bien à son profil.

conseils en train

Crédit : Kabelleger

Si elle ne peut pas à cause, selon elle, de sous-équipement ou de panne et qu’elle ne fait rien pour y remédier, passez votre chemin. De plus, il faut faire attention avec Skype. Car Skype permet d’envoyer une vidéo en faisant croire qu’il s’agit d’un direct. Cela permet à l’escroc de passer une fausse vidéo sur l’écran de son ordinateur. Et donc de vous l’envoyer en la faisant passer pour une vraie communication en direct. Il faut donc faire particulièrement attention qu’il y a bien interaction entre vous et votre partenaire. Il faut que cela soit bien du direct.

  • Ne pas céder aux demandes d’argent

3 – Lorsque vous devez vous déplacer pour vous rencontrer pour de vrai, il faut absolument, quelque soit la distance qui vous sépare, que la personne qui se déplace paye son déplacement ou son voyage. Quitte à ce qu’une fois que vous vous voyez pour de vrai, vous lui offriez une soirée au cinéma, au restaurant, un voyage à deux, etc.

Tant que vous êtes ensembles PHYSIQUEMENT, pas de problème. Par exemple, si votre partenaire vous dit qu’elle aimerait bien venir vous voir mais qu’elle vous demande de l’aider, proposez-lui d’aller la voir vous, au lieu de lui envoyer de l’argent pour qu’elle vienne. Si vous ne pouvez pas vous vous rencontrer pour de vrai à cause d’une trop grande distance (ou à cause de n’importe quelle autre raison), c’est qu’il s’agit d’une histoire d’amour dite impossible. Vous perdez donc votre temps.

4 – Un des autres conseils important, votre partenaire ne vous doit JAMAIS vous demander de l’argent. Même si vous avez pu avoir une communication vidéo en direct. En effet, même si la personne à l’autre bout correspond à son profil, cela ne l’empêche pas de vous arnaquer aux sentiments.

Si elle vous demande de l’aide, offrez-lui dans la mesure du possible de l’aide en nature, JAMAIS en espèces. Comme par exemple un billet d’avion est toujours nominatif, il est impossible à l’escroc de le revendre. Moi, par exemple, je n’aide financièrement que ma compagne, je n’aide financièrement PERSONNE D’AUTRE.

  • Gardez en tête que le but des sites de rencontres est de faire… des rencontres

conseils pour fleurs

5 – Le site de rencontre ou le logiciel de tchat sur lequel vous vous rencontrez doit pouvoir vous permettre de garder les historiques de conversations, IMPORTANT. Je connais un certain logiciel de rencontre qui efface tous les historiques de conversations lorsque vous le quittez. Avoir l’historique vous permettra de mettre en évidence certaines incohérences dans le discours de votre contact. Et éventuellement de démasquer un arnaqueur.

6 – Ne perdez jamais de vue qu’il s’agit de faire des rencontres RÉELLES que cela soit une rencontre sexy ou romantique. Ce qui veut dire que la relation DOIT évoluer dans ce sens. Et ceci dans un délai raisonnable en fonction de la distance qui vous sépare 🙂. Une relation qui s’éternise sur internet peut être le signe d’une relation qui n’a aucune vocation à devenir réelle. Comme celle qu’un escroc peut entretenir dans le but de soutirer de l’argent.

7 – Une grande différence d’âge est toujours possible en terme de relation amoureuse. Mais si vous êtes abordé par un contact nettement plus âgé ou nettement plus jeune, alors les possibilités qu’il s’agisse d’une arnaque augmentent. Soit la personne plus âgée peut vous arnaquer en profitant justement de son plus grand recul sur la vie. Soit la personne plus jeune peut être un leurre, juste une photo avec un arnaqueur derrière.

Voilà pour mes conseils pour éviter les arnaques sur les sites de rencontre. Olivier

Méfiez-vous du service « internet + »

« Internet + » est un service de paiement simplifié en ligne qui peut présenter des dérives si on n’y prête pas attention

Au départ, « internet + » est un service de paiement simplifié que tous les grands fournisseur d’accès à Internet (Orange, free, SFR, Alice et Bouygues) proposent. L’idée est de faciliter l’achat de services numériques de petites sommes sur la toile, tel un logo ou une sonnerie, sans avoir recours à une carte bancaire.

Ainsi, il suffit de valider l’achat, la somme à payer est directement ajoutée sur la facture de votre FAI, sans le processus parfois fastidieux de la saisie du numéro de carte bancaire, de la date de validité puis du code au dos de la CB, voire du processus de protection renforcée 3D-secure.

« Internet + » se veut comme un outil facilitant la vie des internautes, même si on peut remarquer qu’il s’agit d’un service poussant encore plus à la consommation dans une société déjà saturée par les offres en tout genre.

Mais là où le service « internet + » entraine des dérives critiquables, ce que certaines sociétés se sont fait une spécialité de proposer des contenus visibles après paiement via ce service. Il ne s’agit plus dans ce cas de paiements ponctuels, mais d’une optimisation dangereuse pour les consommateurs, qui pourront vite se retrouver avec des factures ayant explosées. D’autant que si vous n’y prêtez pas garde, « internet+ » permet aussi de souscrire à des abonnements, dont vous pourrez peut-être vous rendre compte du coût que plusieurs mois plus tard !

  • Bloquez « internet+ » sur sa box

Autre fait critiquable, ce service est ouvert par défaut sur les box des grands FAI, à l’exception notable de Free. On ne compte donc plus les internautes s’étant faits flouer et ayant vu leur factures augmenter sensiblement pour des achats dont ils n’avaient parfois pas même connaissance.

Finalement, vu que ce service n’est pas souvent utilisé pour sa fonction première mais plutôt pour facturer en douce des paiements ou des abonnements souvent non sollicités, la solution la plus pratique et efficace pour éviter des désagréments restent encore de bloquer ce service. Voici comment procéder, en fonction de votre fournisseur d’accès

 

  1. Bloquez internet plus Bouygues BBoxinternet + Bouygues
  2. Bloquez internet plus SFRinternet + SFR
  3. Bloquez internet plus Orangeinternet + orange
  4. Bloquez internet plus Free

Comme indiqué plus haut, ce service n’est pas activé par défaut avec Free, contrairement aux autres grands fournisseurs d’accès du marché. Si toutefois vous l’avez activés dans le passé et que vous souhaitez vous en débarrasser, rendez-vous sur votre compte, onglet « Mon Abonnement » puis cliquez sur « accéder à votre compte » comme dans l’image ci-dessous. Procédez ensuite à la désactivation du service.

internet + free

 

Les photos les plus usurpées – N°6

Le top 10 des photos les plus usurpées – Numéro 6

numéro 6Grande première dans notre classement des photos les plus usurpées par les brouteurs sur Internet, à la place N° 6 se trouve une fille !

Lorsque nous avons découvert qui étaient classés numéro 10, numéro 9, numéro 8 et dernièrement numéro 7 de notre classement estival, nous avons pu nous rendre compte qu’il s’agissait à chaque fois d’hommes

Les brouteurs ne s’attaqueraient-ils qu’aux internautes de sexe féminin avec de belles photos d’hommes soi-disant à la recherche de l’amour ? Hé bien, non. Des photos de filles sont également usurpées et utilisées avec de faux profils sur les sites de rencontre.

numéro 6En effet, la personne qui se classe numéro 6 est une fille, la vingtaine aux longs cheveux bruns. Elle semble d’origine nord-africaine ou moyen-orientale, ce qui semble être confirmé par les détails de décoration quelque fois visibles à l’arrière plan des photos.

Il semble que cette fille ne vive que devant son écran, car toutes les photos sans exception que vous nous avez fait parvenir la montre devant son ordinateur. Ces photos ont toutes du être prises par la webcam de l’ordinateur.

numéro 6Ces photos sont intéressantes pour les brouteurs car ils peuvent faire croire qu’elles ont été prises sur l’instant, lors de dialogues de type Skype ou Hangout avec leurs interlocuteurs. En effet, un des points faibles des brouteurs est qu’ils ne peuvent pas prouver qu’ils sont bien qui ils prétendent être, particulièrement lors de chats vidéos dans lesquels ils ne peuvent pas préparer leurs réponses à l’avance. Ils sont donc généralement vite dépourvus lorsque leurs potentielles victimes leur demandent de se montrer en cam.

numéro 6Avec ces photos, le brouteur ne peut certes toujours pas se montrer en webcam, mais peut au moins prétendre avoir fait une capture d’écran instantanée et l’afficher en image fixe à l’écran de Skype.

L’autre intérêt de ses photos pour les brouteurs est que notre jeune fille n’a pas peur des décolletés. C’est un moyen terriblement efficace pour séduire les hommes !

Les noms qui nous ont été rapporté et qui étaient utilisés de pair avec ces photos qui se classent numéro 6 de notre classement sont Joëlle Balda, Sophie Alba, Christine laure, Marie Dufont et Florence Duran…