Arnaque au paiement par chèque DHL express

L’arnaque au chèque DHL express sur le site leboncoin fait toujours des victimes

L’arnaque dite « au chèque DHL express » n’est pas nouvelle mais est toujours utilisée pas les escrocs. Petit rappel sur le principe de cette escroquerie.

arnaque au chèque DHL

Crédit : Stefan Kühn

Tout part d’une petite annonce sur un site spécialisé. Et quand il s’agit de petites annonces en France, on pense forcément au site « le bon coin ».

L’arnaque consiste pour les escrocs à répondre à une petite annonce en se montrant intéressé par l’objet en vente. Pour être efficace, ils ne négocient en général pas le prix et veulent conclure rapidement.

Les escrocs demandent alors à utiliser un service spécial pour la transaction. Prétextant vouloir s’assurer que la vente va bien se passer, les escrocs prétendent vouloir utiliser un soi-disant service de DHL.

  • Une soi-disant assurance pour déposer un chèque au service DHL

Mais DHL demanderait des frais pour ce service. Il s’agirait d’une assurance pour se prémunir des chèques sans provisions.

Les escrocs proposent alors un arrangement. Ils sont prêts à ajouter les soi-disant frais d’assurance au prix de l’objet vendu et faire un chèque du total.

En échange, il demande au vendeur de l’objet de leur envoyer l’équivalent du montant de l’assurance en carte prépayée. L’idée est que le surplus du chèque que l’acheteur va faire couvre la somme que le vendeur enverrait par carte prépayée. Une opération blanche pour le vendeur sur le principe.

Sauf que si le vendeur s’exécute et envoie l’argent, il n’aura plus de nouvelles de l’escroc et ne recevra jamais de chèque. Le vendeur aura tout bonnement perdu la somme envoyée par carte prépayée.

Comme les cartes prépayées sont anonymes, il sera impossible de retrouver l’identité de l’escroc et de se faire rembourser.

A noter que le service DHL de dépôt de chèque n’existe pas. C’est une invention des escrocs pour mener à bien leurs méfaits. Le site officiel de DHL sensibilise les internautes sur le fait que le transporteur ne demande jamais de paiement de cette manière.

Tentative élaborée de phishing visant les utilisateurs de Gmail

Les utilisateurs de Gmail, la messagerie de Google, sont victimes d’une tentative de phishing particulièrement bien conçue.

Gmail n’échappe pas au phishing. En effet, le service de messagerie de Google est en ce moment même la proie d’une tentative hameçonnage, malheureusement assez bien orchestrée.

Pour comprendre, commençons par rappeler en quoi consiste le phishing ou l’hameçonnage. Qui n’a pas reçu dans sa boite mail, un soi-disant mail des impôts vous indiquant un remboursement suite à un trop-perçu ? Ou bien un mail d’une banque vous demandant de rentrer votre mot de passe dans le cadre d’une procédure de vérification ?

Les escrocs envoient des milliers de mails en usurpant l’identité d’un organisme officiel (impots, banque, CAF, …). Leur but est qu’une victime tombe dans le panneau et divulgue des informations personnelles (numéro de CB, mot de passe, …). Cette escroquerie sur internet est ainsi ce qu’on appelle du phishing.

  • Le phishing appliqué à Gmail

Dans le cas de Gmail, la tentative de phishing prend une autre allure. Le procédé consiste à envoyer un mail à la personne que l’on veut piéger. Pour plus d’efficacité, les escrocs opèrent à partir d’un compte préalablement piraté et dont le propriétaire légitime est connu de la potentielle victime.

Connexion gmailLe mail envoyé invite le destinataire à ouvrir un document stocké sur Google drive, le service de stockage cloud du géant de l’internet. Ce service est assez bien connu des utilisateurs familiers de Gmail. Mais après avoir cliqué sur le lien pour ouvrir le document, s’affiche la page de connexion à Gmail.

Surprise, la personne pense alors avoir été déconnectée et renseigne alors son adresse mail et son mot de passe. Malheureusement, c’est là qu’a lieu la fraude. Il ne s’agissait pas d’une déconnexion intempestive mais bien d’une page trompeuse affichée après avoir cliqué sur la demande d’accès à Google Drive.

  • Des utilisateurs avertis se sont fait avoir

Les escrocs ont alors récupéré login et mot de passe et s’empressent d’accéder aux comptes. Ils consultent vos e-mails à la recherche des données sensibles. Ils en profitent aussi pour subtiliser le carnet d’adresse de la victime pour reproduire le processus de tentative de phishing.

Cette tentative de phishing visant les comptes Gmail est subtile et plusieurs internautes chevronnés se sont laisser prendre. Un élément visible mais discret de la tentative de fraude était l’URL utilisée. Celle-ci était différente de l’adresse normale : https://mail.google.com . Mais les escrocs savent qu’on ne fait pas toujours attention au contenu de la barre en haut des navigateurs internet.

Utilisateurs de Gmail, redoublez de vigilance ! Et méfiez-vous particulièrement si un de vos contacts vous invite à consulter un document sur le drive.

Enregistrer

Crit’Air : Arnaque à la Vignette anti pollution 2017

Plusieurs sites internet vendent la vignette Crit’Air à des prix bien plus élevés que le site officiel.

Depuis le 16 janvier 2017, les véhicules circulant à Paris doivent afficher la vignette Crit’Air. Il s’agit d’une vignette colorée qui indique le niveau de pollution du véhicule en question. De vert pour les véhicules propres à gris pour les plus polluants.

Vignette crit'air

Crédit : Pano38

Pour se la procurer, il convient d’aller sur le site officiel du gouvernement : https://www.certificat-air.gouv.fr/

Comme indiqué sur celui-ci : Le prix est fixé à 3,70 € auxquels s’ajoute le montant de l’acheminement par voie postale. Pour un envoi en France, cela revient à 4,18 €. Pour moins de 5€, vous obtenez donc la fameuse vignette Crit’air qui vous permettra de circuler à Paris.

Mais comme souvent dans le cas de services officiels (acte de naissance, ESTA, …), de petits malins viennent se placer en intermédiaire. Ils créent des sites internet dans lesquels ils proposent aux particuliers de leur vendre la vignette Crit’air. Mais les prix n’ont rien à voir avec le site officiel et peuvent monter jusqu’à quasiment 20 euros pour certains.

En réalité, il n’y a rien d’illégal à proprement parler. Mais il s’agit juste d’un service totalement inutile car ces intermédiaires n’apportent aucune valeur ajoutée. Ils se contentent de faire la demande à votre place et empochent la différence entre leur prix de leur prestation et le prix officiel.

Mais étant donné que plus de 2,5 millions de vignette Crit’air ont déjà été commandées, on peut imaginer que plus d’un internaute s’est déjà fait avoir par ces sites parasites. De plus, d’autres villes ont déjà fait savoir leur intention d’utiliser cette vignette Crit’air. Ceci en fait un marché potentiellement juteux pour cette escroquerie.

Donc notez qu’il n’y a qu’un seul site où commander ces vignettes Crit’air. Nous vous redonnons l’adresse de celui-ci : https://www.certificat-air.gouv.fr/

 

Enregistrer