Méfiez-vous du service « internet + »

« Internet + » est un service de paiement simplifié en ligne qui peut présenter des dérives si on n’y prête pas attention

Au départ, « internet + » est un service de paiement simplifié que tous les grands fournisseur d’accès à Internet (Orange, free, SFR, Alice et Bouygues) proposent. L’idée est de faciliter l’achat de services numériques de petites sommes sur la toile, tel un logo ou une sonnerie, sans avoir recours à une carte bancaire.

Ainsi, il suffit de valider l’achat, la somme à payer est directement ajoutée sur la facture de votre FAI, sans le processus parfois fastidieux de la saisie du numéro de carte bancaire, de la date de validité puis du code au dos de la CB, voire du processus de protection renforcée 3D-secure.

« Internet + » se veut comme un outil facilitant la vie des internautes, même si on peut remarquer qu’il s’agit d’un service poussant encore plus à la consommation dans une société déjà saturée par les offres en tout genre.

Mais là où le service « internet + » entraine des dérives critiquables, ce que certaines sociétés se sont fait une spécialité de proposer des contenus visibles après paiement via ce service. Il ne s’agit plus dans ce cas de paiements ponctuels, mais d’une optimisation dangereuse pour les consommateurs, qui pourront vite se retrouver avec des factures ayant explosées. D’autant que si vous n’y prêtez pas garde, « internet+ » permet aussi de souscrire à des abonnements, dont vous pourrez peut-être vous rendre compte du coût que plusieurs mois plus tard !

  • Bloquez « internet+ » sur sa box

Autre fait critiquable, ce service est ouvert par défaut sur les box des grands FAI, à l’exception notable de Free. On ne compte donc plus les internautes s’étant faits flouer et ayant vu leur factures augmenter sensiblement pour des achats dont ils n’avaient parfois pas même connaissance.

Finalement, vu que ce service n’est pas souvent utilisé pour sa fonction première mais plutôt pour facturer en douce des paiements ou des abonnements souvent non sollicités, la solution la plus pratique et efficace pour éviter des désagréments restent encore de bloquer ce service. Voici comment procéder, en fonction de votre fournisseur d’accès

 

  1. Bloquez internet plus Bouygues BBoxinternet + Bouygues
  2. Bloquez internet plus SFRinternet + SFR
  3. Bloquez internet plus Orangeinternet + orange
  4. Bloquez internet plus Free

Comme indiqué plus haut, ce service n’est pas activé par défaut avec Free, contrairement aux autres grands fournisseurs d’accès du marché. Si toutefois vous l’avez activés dans le passé et que vous souhaitez vous en débarrasser, rendez-vous sur votre compte, onglet « Mon Abonnement » puis cliquez sur « accéder à votre compte » comme dans l’image ci-dessous. Procédez ensuite à la désactivation du service.

internet + free

 

Internet, un lieu privilégié pour les arnaques à la carte bancaire

Dans son rapport annuel, l’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement pointe la hausse du montant des escroqueries à la carte bancaire sur internet.

Une bonne et une mauvaise nouvelle sur le front de la lutte contre l’arnaque à la carte bancaire sur internet. D’un coté, le taux de fraude en France est en baisse, passant de 0,29% en 2012 à 0,23% l’an dernier. Rapporté au nombre de transactions, il y a eu moins d’actes d’escroquerie l’année passée qu’il y a deux ans.

  • 125 millions d’euros de fraude à la carte bancaire

De l’autre coté, le montant de ces arnaques à la carte bancaire sur le net en France est en forte hausse. Il s’établit à 125 millions d’euros pour 2013. Ceci représente une augmentation de près de 15% par rapport à 2012. Cela signifie donc moins d’arnaques mais pour des montants beaucoup plus élevés.

fraude à la carte bancaire sur internet

crédit : Lance Cpl. Brandon R. Holgersen

En comparaison avec la fraude à la carte bancaire en France en général, les escroqueries sur internet représentent 65% du montant total des escroqueries constatées. Ceci alors que les paiements sur le net ne représentent que 11% du montant des paiements réalisés par carte bancaire en général. Cela traduit le fait que le web reste un terrain de chasse privilégié pour les escrocs en tout genre.

L’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement note la lenteur de mise en place de paiement avec procédés d’identification renforcée. Ces derniers comme par exemple 3D-Secure constituent un frein efficace à la fraude. 90% des cartes bancaires y sont d’ores et déjà compatibles. Mais moins de 50% de sites de e-commerce en sont équipés. Et seulement un tiers des achats en ligne ont bénéficié de cette protection. Les web marchants étant toujours retissant à le mettre en place à cause du coté fastidieux qui ferait fuir des clients potentiels.

Pour ce qui est de l’international, les fraudes aux cartes bancaires françaises sur des sites de commerce en ligne basé à l’étranger ont bondi de 32%. Celle-ci atteigne un montant de 81 millions d’euros. Les escrocs étant d’autant plus motivés par les difficultés de poursuite judiciaire à l’international en cas de fraude.

3 façons de payer sur internet sans carte bleue

Le vol de coordonnées bancaires est une des escroqueries les plus répandues sur internet. Mais vous pouvez payer sur internet sans votre CB !

Même en étant très prudent et en n’achetant que sur des sites reconnus, il reste possible qu’un pirate informatique intercepte votre numéro de CB et s’en serve à vos dépends. Mais il existe des moyens de payer sur internet qui ne nécessitent pas la divulgation de vos coordonnées bancaires.

payer sur internet sans carte bancaire

Rangez votre carte bleue !

  1. Paypal : C’est le plus connu des services de paiement en ligne. Il permet de payer sur internet ses achats uniquement en se connectant à son compte Paypal. Ce dernier débitera directement votre compte en banque et créditera celui à qui vous souhaitez payer ou régler une commande. Inconvénient, il faut quand même communiquer vos coordonnées bancaires à Paypal une fois lors de votre inscription et donc faire confiance à cet organisme. A noter que cela peut se faire par voie postale.
  2. E-carte bleue : Il s’agit d’un service que proposent de nombreuses banques. Cela consiste en l’émission par votre banque d’un numéro de carte bleue à usage unique, bien entendu différent de votre numéro de CB physique, que vous allez pouvoir communiquer au vendeur afin de réaliser la transaction. Vous fixer vous-même le montant à débiter. Si jamais, un pirate interceptait ce numéro de CB, il ne pourrait pas s’en servir frauduleusement pour vider votre compte.
  3. Internet+ : Il s’agit d’une solution de paiement qui va imputer directement vos achats en ligne sur votre facture d’accès à internet ou sur votre facture de téléphone mobile. Il n’y a pas de frais sur votre achat mais le montant ce dernier est limité à des petites sommes : 30€ pour une imputation sur votre facture internet, 8€ pour votre facture mobile.

N’ayez plus crainte de payer sur internet en choisissant un des 3 moyens de paiement ci-dessus et ranger votre carte bleue dans votre porte feuille.