rapide-permis.com : arnaque au permis de conduire

rapide-permis.com est un site internet qui propose d’acheter son permis de conduire en Pologne. C’est une arnaque !

Obtenir son permis de conduire est une étape clé dans une vie. En effet, pour raison personnelle ou professionnelle, pouvoir conduire un véhicule est le plus souvent indispensable. Mais avant de pouvoir rouler au volant de votre véhicule préféré, il faut passer l’examen du permis de conduire, examen qui peut se révéler une terrible épreuve pour certains. En effet, certains pourraient être de bons conducteurs mais perdent leurs moyens devant l’examinateur, ou n’ont pas de chance le jour de l’examen et n’ont plus les moyens de reprendre des leçons ou encore ne peuvent plus attendre car une opportunité personnelle ou professionnelle immédiate est à saisir.

Des escrocs l’ont bien compris et ont créé un site internet qui prétend pouvoir leur fournir un permis de conduire polonais moyennant la modique somme de 599 euros ! Mais il s’agit d’une arnaque…

  • Comment reconnaitre que rapide-permis.com est une arnaque ?

site de permis de conduire

page d’accueil de rapide-permis.com

Sur la forme, il y a tout d’abord l’interface du site web minimaliste mais surtout l’absence de mentions légales obligatoires pour tout site internet. De plus, si on cherche de informations sur le site en faisant un « whois », on tombe sur une société spécialisée dans la dissimulation d’informations

Sur le fond, on peut noter que le site prétend que « les permis que nous vous proposons sont réels et obtenus d’une manière légale » mais précise quatre lignes plus bas « Étant donné la nature de l’échange, il est hors de question pour nous de communiquer autrement que par e-mails ». Pourquoi une telle précaution si la nature de l’échange est légale ?

Mais surtout, le signal qui doit sauter aux yeux de tout internaute averti, c’est le mode de paiement proposé par rapide-permis.com pour obtenir son permis de conduire : des coupons CPS Mastercard ! Fuyez dès qu’une personne demande un paiement par coupon PCS. C’est systématiquement signe que le vendeur veut cacher toute trace de la transaction.

  • Une carte PCS avec des inconnus est synonyme d’arnaque !

Il faut que ceci soit gravé dans la tête de tout le monde. Tout paiement par carte PCS est une arnaque ! Le site prétend que « Soucieux de votre anonymat, nous avons choisi comme mode de règlement les coupons PCS Mastercard » Mais à votre avis, est-ce en tout anonymat qu’il est demandé aux internautes de remplir un formulaire avec nom, prénom, adresse, et date de naissance ? Il est clair que le paiement par PCS sert à cacher l’identité des escrocs et pas celles des acheteurs .

Acheter son permis de conduire sur internet est une arnaque !

Achats de Noël sur internet : Eviter les arnaques

Internet est devenu une place incontournable pour effectuer ses achats de Noël. Suivez ces 5 conseils pour éviter les escroqueries à l’approche des fêtes.

Dernière ligne droite pour effectuer ses achats de Noël ! En effet, les fêtes approchent à grand pas et c’est déjà le rush dans les magasins.

Achats de Noël

Crédit : Petr Kratochvil

Pour éviter la foule, le stress, les embouteillages ou les trois à la fois, il reste suffisamment de temps pour commander sur internet afin que votre achat soit livré à temps chez vous ou chez la personne à qui vous voulez offrir un cadeau.

Mais attention, Internet regorge de pièges qu’il convient de connaitre afin d’éviter les escroqueries qui se révèlent des épreuves très difficiles à surmonter, surtout en cette période de Noël.

Pour cela suivez le guide ci-dessous des achats de Noël réussis sur Internet

  • Commandez de préférence sur des sites connus : Amazon, rueducommerce, Pixmania, Cdiscount, … Ces noms sont quelques exemples de sites très célèbres avec lesquels vous êtes sûr de ne pas vous faire arnaquer (hormis quelques rares cas de litiges commerciaux). Bien entendu il existe de nombreux petits sites tout à fait honnêtes, mais il faut reconnaitre qu’on évite à coup sûr les escroqueries en commandant sur de gros sites.
  • Vérifiez la présence de conditions générales de vente (CGV) et des mentions légales : La loi est claire. Un site internet doit posséder des mentions légales dans lesquelles doit être indiqué un certain nombre d’information comme le nom du responsable du site, du directeur de la publication, de l’hébergeur, etc… De plus en tant que site marchand, il doit posséder des CGV, comportant des informations comme les moyens de paiement possibles, les livraisons possibles, les modalités de droit de rétractation, etc… Si le site sur lequel vous avez repéré un produit pour vos achats de Noël ne contient pas ces informations, fuyez…
  • Écartez immédiatement les sites truffés de fautes d’orthographe et de grammaire : Nous ne sommes pas membres de l’académie française et ils nous arrivent tous de faire des fautes d’orthographe. Les sites Internet ne sont pas tous non plus rédigés dans un français parfait. En revanche, évitez les sites dont la tournure grammaticale est douteuse ou ceux contenant tellement de fautes qu’on penserait avoir été écrits par un enfant de 10 ans. Ces sites sont généralement faits par des escrocs basés à l’étranger.
  • Comparez les prix et ne succombez pas à une promo incroyable :  La concurrence sur Internet est rude et les sites d’e-commerce se livrent une guerre des prix sans merci. Ainsi, si vous trouvez sur un site, un produit pour vos achats de Noël dont le prix est inférieur à 30% du prix de tous les autres sites, il est fort probable que vous soyez tombé sur un site de vente frauduleux. Les escrocs proposent des prix défiant toute concurrence pour attraper les victimes dans leurs filets.
  • Évitez les noms de domaines improbables et faites des recherches : Si vous souhaitez commander un produit sur le site de la marque en question, soyez sûr de trouver le site de vente officiel. Pour cela, évitez tous les sites dont le nom contient les mots « soldes » ou « pas cher », ce sont systématiquement des arnaques. Par exemple, si vous souhaitez acheter des lunettes de soleil, allez sur ray-ban.com ou fr.oakley.com et évitez les sites lunettesraybanpaschers.fr ou oakleysoldespromo.net

Si toutefois vous avez encore un doute sur un site après avoir suivi ces 5 conseils pour réussir ses achats de Noël sur le net, n’hésitez pas à faire une recherche sur internet et notamment sur notre site, pour voir si un internaute n’a pas déjà signalé le site en question.

Achat en ligne : Délai de livraison

Quels sont les moyens à votre disposition pour vos réclamations en cas de non respect de la date de livraison ?

Vous aviez pourtant anticipé la livraison de votre commande sur internet. Mais voilà, le jour de Noël, aucun colis n’était arrivé chez vous. Quels sont vos droits ? La loi distingue 2 cas de figure :

  • Votre commande fait moins de 500 euros. (ce qui constitue la grande majorité des achats en ligne)livraison le 25 décembre

Dans ce cas, la loi n’impose pas au commerçant de s’engager sur une date de livraison.

Reste que la livraison est une obligation de résultat. Le vendeur est tenu de par la loi d’honorer la livraison de la commande. Dans le cas contraire, l’acheteur peut requérir l’exécution forcée par un juge soit par « ordonnance portant injonction de faire », soit par « résolution du contrat » sans qu’il y a besoin de prouver une faute du commerçant.

Toutefois, si le vendeur s’est engagé sur une date, il est tenu de s’y plier, sans quoi cela pourrait constituer un motif de résolution de la vente (ce qui correspond juridiquement à son annulation).

  • Votre commande fait plus de 500 euros.

L’article L114-1 protège les consommateurs : Dans tout contrat ayant pour objet la vente d’un bien meuble ou la fourniture d’une prestation de services à un consommateur, le professionnel doit, lorsque la livraison du bien ou la fourniture de la prestation n’est pas immédiate et si le prix convenu excède des seuils fixés par voie réglementaire, indiquer la date limite à laquelle il s’engage à livrer le bien ou à exécuter la prestation.

Si la date de livraison convenue est dépassée de plus de 7 jours et en l’absence d’un cas de force majeure, l’acheteur est en droit de dénoncer la vente. Celle-ci prend fin à réception par le vendeur d’une lettre recommandée avec AR de l’acheteur l’informant de cette dénonciation. L’acheteur dispose de 60 jours après la date de livraison pour exercer ce recours.