Carte PCS Mastercard, pourquoi les escrocs adorent ?

Les escrocs demandent souvent à leurs victimes d’envoyer de l’argent sous forme de coupons recharge de carte PCS.

Vous êtes nombreux à venir sur arnaqueinternet.com après avoir fait une requête concernant les cartes PCS Mastercard dans votre moteur de recherche sur internet. La plupart du temps, vous n’aviez jamais entendu parlé de carte PCS auparavant.

Que se cachent derrière ce nom ? Et pourquoi est-ce devenu l’outil préféré des escrocs pour se faire envoyer de l’argent ?

Carte PCS mastercard

Carte PCS mastercard

Une carte PCS est un outil de paiement, qui se présente comme une carte bancaire. Elle possède d’ailleurs beaucoup de points communs avec une carte bleue telle que votre banque traditionnelle peut vous délivrer. Avec une carte PCS, il est possible de payer n’importe quel commerçant qui accepte les cartes bancaires. Mais aussi de retirer de l’argent dans n’importe quel distributeur affilié au réseau Mastercard. C’est à dire quasiment tous les distributeurs d’argent.

La principale différence entre une carte bleue venant de votre banque et une carte PCS est que cette dernière n’est reliée à aucun compte en banque. Elle est donc totalement anonyme. Il est possible de l’acheter dans beaucoup de bureaux de tabac en France sans avoir à fournir la moindre identité.

  • Des avantages que les escrocs ont bien compris

C’est déjà un bel avantage pour qui veut rester discret. Mais ce n’est pas le seul, car les cartes PCS se créditent par des coupons recharges PCS. Elles aussi sont disponibles dans les bureaux de tabac. A la manière d’une carte cadeau ou d’une recharge téléphonique, un coupon recharge PCS est une carte créditée d’un certain montant (20€, 50€, 100€, 150€, 250€). Une carte PCS se recharge en entrant le code du coupon recharge. Cet aspect est pratique pour les honnêtes utilisateurs qui voient là un moyen d’avoir une carte de paiement dont le plafond est limité par le montant que l’on crédite via ces fameux coupons de recharge. Pas moyen d’être à découvert.

Mais c’est aussi un aspect très intéressant pour les escrocs. En effet, lors des correspondances avec leurs victimes, les escrocs demandent à leurs cibles d’acheter des coupons recharges. Puis de leur envoyer les codes. De cette façon, les escrocs créditent leur carte PCS avec l’argent de leurs victimes. Cette opération étant anonyme et irréversible, il est impossible pour les victimes de se faire rembourser ou de retrouver les escrocs en question.

Une carte PCS peut donc être un bon outil de paiement pour les honnêtes utilisateurs. Mais c’est également un bon outil pour les escrocs afin de se faire envoyer de l’argent lors des arnaques sur internet. Notre meilleur conseil est de fuir dès qu’une personne rencontrée sur internet vous demande de lui verser de l’argent via des coupons de recharge de carte PCS.

Recrudescence des arnaques aux crédits

Plusieurs témoignages laissés sur notre site et nombreux de spams reçus le confirment. Les escroqueries aux crédits d’argent sont en plein boom.

Force est de constater que les arnaques aux crédits sont en plein boom au moment où nous écrivons ces lignes. On est en droit de penser que la profonde crise économique qui n’en finit plus, occasionnant des fins de mois difficiles pour beaucoup d’entre nous, amplifie les besoins d’argent pour tout à chacun.

Mais les préteurs traditionnels, comme les banques ou les organismes de crédit, vers qui on se retourne habituellement pour demander un prêt, ont aussi durci leurs conditions d’acceptation de dossier, et il n’est plus rare de se voir refuser un crédit même pour des moments relativement faibles.

C’est dans ce contexte là, que les escroqueries aux crédits, bien qu’existantes depuis longtemps, sont en train d’exploser.

offre de crédits sur facebookSur Facebook, il existe plusieurs profils qui se présentent comme des personnes capables de prêter des sommes d’argent à ceux qui se sont vu refuser leurs dossiers par les banques (voir l’image ci-joint).

De même, plusieurs pourriels (spam) sont fréquemment reçus dans nos boites aux lettres vantant les mérites d’un particulier qui accorde des crédits salvateurs là ou les méchantes banques vous ont abandonné.

Ci-dessous un exemple d’un tel e-mail :

OFFRE DE PRÊT D’ARGENT ENTRE PARTICULIER
Je vous informe que je suis un prêteur honnête qui vient au secours des personnes déprimées ayant besoin vraiment d’un prêt d’argent.
Je sollicite mes offres de prêt aux personnes de confiance et honnête avec qui je pourrai traiter affaire sans aucune déception car moi je suis un homme de parole et je donne les meilleurs prêts à ma clientèle sans aucune déception.Je me montre favorablement à vous accordez le montant dont vous avez besoin ( 1 000 à 5 000 000,00 Euros) sur une durée de solvabilité de votre choix. Mon taux d’intérêt est de 3%.

Toutes ces offres de crédits sont des arnaques.

Et toutes se déroulent plus ou moins de la même façon : Après avoir fait votre demande de crédit par e-mail, vous recevez des papiers à remplir accompagnés de frais à régler, le plus souvent des frais de dossier et des frais pour une assurance. Si vous avancez ces sommes, les escrocs qui sont derrière tous ça vont continuer à vous demander de l’argent, que cela soit pour l’activation des fonds ou pour obtenir un code d’accès obligatoire. Logiquement, au bout d’un moment, vous refusez de verser davantage. A ce moment là, l’escroc change de tactique et menace de porter plainte contre vous pour abus de confiance et pour compenser la pseudo perte de temps occasionnée, dans le but de vous faire changer d’avis et de vous faire continuer à payer. Mais au bout du compte, vous n’aurez jamais les crédits attendus !

La seule façon d’espérer revoir votre argent est alors de porter plainte contre l’escroc, espérer ensuite qu’il soit arrêté, qu’il soit jugé et que vous vous portiez partie civile pour demander un dédommagement, et finalement que le juge condamne l’escroc à vous rembourser. Les démarches sont nombreuses et peuvent alors sembler pour beaucoup décourageantes.

4 tactiques utilisées par les escrocs pour vous soutirer de l’argent

4 tactiques les plus communément employées par les escrocs

Vous avez fait connaissance avec une autre personne via internet, sur un site de rencontre ou dans le cadre d’une réponse à une petite annonce par exemple. Si votre contact s’avère un escroc, ce dernier va utiliser différentes techniques pour tenter de se faire envoyer de l’argent. Voyons plus en détails les 4 tactiques les plus communément employées.

  • 1. Votre contact promet que vous serez remboursé. Fréquemment utilisée sur les sites de rencontre sur internet, cette technique consiste à faire croire à une situation financière brusquement difficile. L’escroc vous demande alors de l’aider ponctuellement en envoyant une somme d’argent mais jure qu’il vous remboursera très rapidement. Ne cédez pas, vous ne reverrez jamais votre argent. Dès lors que vous enverrez de l’argent, votre contact disparaitra dans la nature ou vous demandera encore plus d’argent, avant de … disparaitre dans la nature.

tactiques pour soutirer de l'argent

  •  2. Votre contact vous demande d’agir en urgence. Une tactique employée par les escrocs est de vous mettre la pression et de vous forcer à opérer rapidement. Pour cela, votre contact va vous faire croire qu’il est dans une situation critique et que seule un envoi rapide d’argent peut résoudre le problème. Leur but est de ne pas vous laisser le temps de réfléchir et donc la possibilité que vous déceliez l’arnaque en cours.
  • 3. Votre contact vous traite de tous les noms (alors qu’auparavant il vous comblait de flatteries). L’escroc vous a demandé de l’argent mais vous hésitez. La encore, la tactique consiste à vous mettre la pression, cette fois en se montrant plus « autoritaire ». Pour arriver à leurs fins, les escrocs vous feront culpabiliser en vous accusant d’être sans cœur, égoïste, etc… Ils iront même jusqu’à utiliser des injures à votre égard, généralement suivi de remords (subtil maniement de la carotte et du bâton…)
  • 4. Votre contact vous menace. Là, on tombe carrément dans le chantage. En général, à ce stade de votre relation avec votre contact, vous avez donné un certain nombre de détail personnel. Il arrive alors que votre contact s’en serve pour vous menacer. Par exemple, il vous dira qu’il connait votre adresse ou qu’il connait le nom de vos enfants. Puis, il vous dira que si vous ne lui envoyer pas d’argent, vous aurez à subir des représailles. Vous pouvez alors déposer une main courante à la police ou à la gendarmerie pour signaler ces faits.