Les lesbiennes aussi victimes d’arnaque aux sentiments

Récit de Marilyne, qui témoigne comment les lesbiennes peuvent également se faire arnaquer sur le net.

C’est difficile pour moi. Ce message est très long mais je souhaite informer les autres lesbiennes. Après plus de 10 ans totalement seule, je me suis inscrite sur Meetic. Première arnaque

Me faisant dépenser 27 000e, avec une tentative de de suicide en novembre 2017. J’étais en interdit bancaire (à cause de chèque fait de ma part qui n’avait pas été encaissé car le compte n’avait pas la somme, à un ami). Je devais 2000e en banque plus 9000e de dettes. Tout ça grâce à un faux chèque de l’arnaque, qui devait être encaissé (il faut 11 jours, attention) et s’est retrouvé volé, donc opposition sur le chèque. Cela a duré de juin à novembre, je vis toute seule et je refuse d’avoir des enfants.

Avant à 25 ans, j’étais hétéro, j’ai rompu avec un homme avec qui je partageais l’appartement et avec lequel j’étais depuis 6 ans. Il était super, sa famille aussi, il voulait de moi pour sa vie, voulait me faire des enfants.

Pourquoi je m’intéresse aux femmes, et bien en vérité c’est une histoire bête. Dans un jeu en ligne, j’en ai rencontré une, qui disait être muette. Elle a accepté de me donner son portable. On vivait toutes les deux des choses pas très faciles. Je voulais surtout qu’elle se remette à parler et aille avec un homme pour avoir des enfants, puisque c’est ce qu’elle souhaitait. Elle n’était à l’origine pas parmi les lesbiennes.

Mais au fur et à mesure, je me suis aperçue que j’étais tombé amoureuse d’elle. Je l’ai tu, ça a duré de 25 à 26 ans, mais elle aussi s’est rendu compte de ça. Puis me l’a avoué.

On vivait une relation du net donc, sans se voir et c’était vraiment difficile pour moi, de ne pas la rassurer dans mes bras, de ne pas être tenté de l’embrasser. Puis faire plus encore, car quand j’aime, je ne compte pas tout ce désir qui émane de ma personne.

Un menteur complet

Malgré mes efforts, malgré de nombreux SMS, elle ne parlait pas jusqu’au jour où « il » est arrivé. Pas de lesbiennes mais un menteur complet, qui m’avait trahi sur son sexe, qui parlait, était militaire, etc. Je n’ai plus pu le regarder en face, je l’ai viré de chez moi le lendemain.

Plus tard j’ai décidé de faire un tigre sur mon cœur, pour montrer qu’on était mieux seule et que plus personne ne m’approcherait. Les hommes me dégoûtent intimement parlant, à présent.

Je suis commune, mais pourtant j’ai certains principes. Jamais je ne ferai ce genre de coup comme c’est décrit ici, à une personne. Je suis franche, généreuse, sincère.

Isabelle Pibrac, lesbiennes

En novembre 2017, en clinique, j’ai voulu recontacter un début d’amitié, qui m’avait eu par Meetic donc, la numéro 6. Elle m’a dit s’appeler Isabelle Pibrac.

Déjà, elle se mettait sous le pseudo Skype Isabelle Dupont. Elle m’a dit que c’était une amie à Nantes, pour répondre à ma question. J’ai trouvé cela très suspect, mais c’était juste de l’amitié donc.

En clinique fin décembre, il a fallu qu’un patient appelle le numéro de Michelle (première arnaque) qui était repartie au Portugal, pour gagner vous ne devinerez jamais, 50000e en travaillant 2 semaines. Cela en étant le chef de l’équipe sur des hectares de plantations de tomates, qui devaient être ramassée en juillet.

Une succession de malheurs

Mais il y avait un hic, on lui demandait de payer des taxes par une banque et elle ne possédait rien. Voilà pourquoi elle s’est tournée vers moi. Avant cela il y avait son voyage au Canada deux fois l’avion. Puis celui du Portugal payé avec mes sous. Sa maladie la légionellose qui lui est revenue plusieurs fois au Portugal et a coûté bien 3000e. Puis en France idem où elle devait se faire opérer des poumons. Il y avait toujours une excuse pour qu’elle ne soit pas ici.

Moi je l’attendais le jour du retour du Portugal car elle devait venir à Grenoble et m’avait promis qu’on serait ensemble le soir même. J’étais en gare je l’ai attendu bien 2h, pour avoir un message de Skype. Au final elle m’avait menti et était chez elle.

Chaque fois elle se tournait vers moi, ses deux parents étant morts dans un accident de la route et étant fille unique, sans famille. A part sa tante qui avait une maladie grave au Canada, raison pour laquelle j’avais dû participer au billet d’avion. Bref, je vais zapper cette partie, mais elle devait aller en prison parce qu’elle devait 7000e à Mr Maillet. Son procès n’avait pas été fait d’après mes questions. Mais on l’envoyait en cellule pour trois mois.

J’avais des nouvelles de sa voisine qui ne voulait pas cela. C’est elle qui m’a fait le faux chèque en me garantissant qu’il serait accepté. J’ai sorti du PCS par CB et ça a fini par passer. J’étais à moins 1500e, le chèque des 7000e allait être encaissé sous deux jours, sauf qu’il a été refusé. J’ai su en 2018 que c’était un brouteur de cote d’Ivoire par la police à qui j’ai déposé une plainte et idem pour la seconde.

En clinique, je pleurais tellement, ayant appris qu’un français décrochait du Portugal et son explication : je ne décroche pas à un numéro inconnu, j’ai demandé au vigile de l’hôtel. Je voulais que ma vie cesse, évidemment il n’y avait aucun moyen. J’ai au final demandé à Isabelle, que j’avais par Skype donc aussi, si elle voulait commencer quelque chose avec moi. Je l’avais déjà vu plusieurs fois par webcam, elle était parfaitement au courant des 27000e dépensés pour Michelle.

Il fallait lui demander de l’argent pour qu’elle mange

Deux jours après son accord, elle m’a demandé 50e pour manger, c’était janvier donc. Je l’ai d’abord traité d’arnaqueuse, étant en colère contre elle,. Mais elle a dit que non, elle savait ma situation, c’était parce qu’elle crevait de faim, de faire l’impossible pour elle. Comment pouvais-je le faire ? J’avais droit au négatif 300e en banque, je leur en devais 2000 avec le loyer tombé. Il faudrait des mois pour que je reprenne le cours normal des choses et j’avais du bol d’être en clinique. Autrement je n’aurai rien eu à manger sur 3 mois. Mon père veillait là-dessus et m’a dit que je pouvais vivre avec eux ensuite, le temps d’avoir de quoi rembourser la banque pour pouvoir m’assumer en nourriture. Bref donc, Isabelle a insisté, si bien que j’ai encore emprunté à un ami.

En avril, je reprenais du positif, malgré plusieurs fois 50e donnés à Isabelle, où je mentais pour les avoir, j’ai tout trouvé comme excuse. Pourtant je déteste le mensonge et je ne fais jamais cela pour moi-même. Au lieu de rembourser mes dettes (2 amis et mon père) je lui ai sorti du PCS, encore et encore.

Je suis rentré chez moi, j’ai vendu toute mes collections de manga, certains terminés et d’autres en cours, pour elle. Du seinen version adulte, et du shônen même si ça me saoule qu’un ado de 17 ans soit le héros. Et aussi ma PS4 et les jeux ! Elle jurait toujours, c’était du mensonge, soit 80 jurements tous faux…

En juillet 2018, elle m’a sorti être à la gare de Grenoble, par mon argent toujours. Je l’ai dépanné de 2000e minimum pour son loyer etc. Jamais elle demandait à son père ou son meilleur ami. J’y suis allée, la gare était minuscule, j’ai cherché de partout, extérieur, intérieur, toilettes. J’ai laissé des messages sur son répondeur car cela sonnait chaque fois mais elle faisait exprès de ne pas répondre.

Elle demandait toujours de l’argent, mais ne venait jamais

Après, que dire, elle m’a volé deux fois la somme des impôts que je venais de recevoir donc la totalité sur mon compte et me laissait en refus paiement. Elle m’a dit : vend ta seconde console pour m’avancer mon loyer. Puis m’a laissé tomber comme ça car je refusais cela. Ça aurait été pour remettre mon compte en positif, pas pour elle !

Je suis rentrée déboussolée, car comme plusieurs fois j’attendais Michelle en gare. Le brouteur black devait rigoler de son côté et profiter de mon argent. J’étais en pleurs totale.

Ha et elle m’a présenté un faux billet de train, comme un passeport république française faux aussi. Elle disait avoir son frère et sa sœur plus vieux qu’elle, morts dans un accident de voiture (encore). La photo qu’elle m’a envoyé sur le net, déjà avec un label en fond, et bien je l’ai retrouvé sur le net idem.

Sa mère morte d’un cancer des poumons, elle n’avait que son père. Il n’était jamais là et toujours en voyage, au Mexique puis en Belgique, Bernard. Benoit est son meilleur ami, mais elle disait pour les premiers 50e pour manger qu’il ne pouvait pas. Or c’était par sa mastercard à lui qu’elle retirait du PCS, bien sûr.

billets train Isabelle Pibrac, lesbiennes

Quand Isabelle est revenue sur Skype, j’avais arrangé ma situation, ma curatrice simple (fait en clinique soit 100e par mois) car mon père devait être le curateur pour que ça ne me coûte rien. Pour cela j’ai accepté, puis voyant mes débits à Isabelle, a refusé net. J’ai viré de l’argent du PEL ST, les 9000e avait servi sur l’arnaque avant. Là je pouvais une somme me permettant de payer les impôts.

Je lui ai donné mes dernières économies

Elle revient donc, me raconte des sornettes, pour que je lui transfert de l’argent en PCS. Plus que ce qu’il y avait sur mon compte une nouvelle fois. Elle m’a dit arriver chez moi, disant à un client de sa bijouterie Carador sur Bléré (Faux : la photo envoyée montrait une bijouterie à Bourges), d’envoyer un chèque de 5000e.

Bref, elle était à Lyon et n’avait plus les moyens de venir, 20e le train jusque Grenoble. Je lui ai sortis 50e, les derniers que j’avais en espèce, en m’assurant qu’il y avait des trains le soir même le dimanche. Elle m’a dit qu’elle demandait en gare et qu’on lui avait dit demain.

Je lui explique que ce sont les derniers 50e que je peux lui donner. Evidemment elle avait avec elle la mastercard de Benoit. Je ne comprends pas comment elle retirait. Je ne sais toujours pas comment ça marche, il faut sa carte d’identité minimum, mais elle m’a dit y retirer sur un site.

Le lundi donc, elle disait être à Lyon mais avoir pris l’hôtel et voulait cette fois 100e. Elle m’a tuée vraiment. Au bout de quelques jours, elle a dit être tombée sur une amie parmi les lesbiennes nommée Brigitte qui l’avait accueillie chez elle. Elle voulait refaire sa vie car elle était séparée, avait dû la nourrir.

Plus tard, Isabelle m’a envoyé une photo de l’hôtel, faite par Brigitte, ainsi qu’une photo de son sexe. Choquée par cette image nue (je n’en voulais pas, je voulais au contraire la caresser et lui donner du plaisir dans mes bras réellement). J’ai mis sa photo sur le net et voilà le site sur lequel je suis tombée…

Comment croire sa future copine quand tout ce qu’elle vous a dit n’était que des mensonges ? Elle m’a extorqué 12300e, je dois toujours les impôts et cette dette de 9000e. Soit quasiment 40000e en tout.

J’ai voulu me suicider. Elle s’en foutait le plus royalement du monde. Elle a dit que c’était sa vie passée et ne m’explique pas comment elle en venue à arnaquer de pauvres âmes souhaitant l’amour. C’est exactement le contraire de ce qu’elle m’avait dit au départ : je suis honnête, sincère et bien éduquée, jamais je ne ferais de mal aux gens par sentiments, je sais combien cela peut être douloureux.

J’ai voulu me suicider

Elle n’avait aucune opinion sur Skype comme Michelle, je parlais de tout de mon côté, c’était silence pour sa part. Au final, vu qu’elle me disait se prostituer pour payer l’hôtel (soit 300e fin de semaine) et aussi le train (250e) elle a fini par m’avouer ne pas être à Lyon, ce que je savais car avant de lui donner 50e dimanche, j’ai insisté depuis samedi pour avoir le selfie d’elle-même avec les trains derrière, chose qu’elle a refusé de me donner, puis avoir fait cette photo nue lorsque je lui ai prouvé par net sur ce site, pour un homme passé.

Aujourd’hui, c’est avant tout pour prévenir ceux tombant dans l’amour virtuel que c’est totalement faux, ne donnez JAMAIS RIEN par net, jamais rien en vrai aussi en dehors de payer le restaurant, par exemple. J’en suis à 10 mois de janvier à novembre 2018, 10 mois à lui donner à Isabelle et Michelle 14 ans et plus encore d’économie de toute ma vie à travailler et avec ces impôts et future dette.

Pour moi, je serais fidèle à ma première femme, je n’en ai jamais embrassé une encore, mais je ferais tout pour elle dès que je sentirais mes sentiments forts et partagés, pour embrasser ses douces lèvres. JAMAIS il n’y aura de sextos, de photos dénudées ou de webcam hot : moi, je voulais la découvrir dans mes bras. J’en avais si envie que c’était un besoin très fort, je ne me donnais aucun plaisir (12 ans seule… ça va au bout d’un moment on veut un corps) pendant que j’étais avec ces deux arnaqueurs.

L’amour est différent de l’argent, croyez-moi.

6 commentaires sur “Les lesbiennes aussi victimes d’arnaque aux sentiments

  1. laurene

    février 16, 2019 at 12:00

    J’ai rien compris à ton histoire….. c’est digne des feux de l’amour. Donner autant d’argent c’est naze…. […]

  2. pepa

    juillet 14, 2016 at 12:55

    moi elle se fait appeler isabelle coelle sur le site gay pax, en quelques mois elle m’a demandé plus, moi j’ai fini par la saper, elle fait croire qu’elle vous aime et j’en passe, une fausse lesbienne

    Pièce jointe

    • laurene

      février 16, 2019 at 12:02

      Des brouteurs au pays des brouteurs de minous….logique……

  3. Sandrine

    avril 1, 2016 at 10:45

    nouvelle arnaquée côté d’ivoire sur un site gay
    je suis lesbienne et le site gayvox badoo et wapa son hacker que c’est triste , je vais mettre sa photo
    arnaque typique, déplacement plantation d’hévéa en Afrique, un belle gueule, un gamine aux yeux bleus, c’est triste de jouer ainsi avec les sentiments
    son nom d’emprunt Anne Marie bergougnoux de Caen

    • Mélanie

      avril 16, 2016 at 6:20

      Bonjour Sandrine. Les sites de rencontre pour lesbiennes ont été les premiers à se faire hacker, c’est bien triste mais à force de pratique, on les détecte vite… bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.