Pourtant très très méfiant, je me suis fait avoir aux sentiments

Malgré le fait que j’étais très méfiant, je viens de me faire avoir aux « sentiments », comme tant d’autres, sur un site de rencontre.

J’étais pourtant très méfiant. Photo d’une jolie jeune femme blonde avec, ce qui est assez rare, une présentation de texte parfaite niveau universitaire … Rien d’accrocheur au niveau sexe, le parfait profil de la jeune femme qui cherche quelque chose de sérieux et ne s’en cache pas… aventuriers passez votre chemin s’il vous plait !

bijou méfiant

credit : torange.biz

Nous entrons en contact et durant une semaine nous restons la soirée et une partie de la nuit à échanger sur Skype. Nos conversations sont fines et intéressantes, sur la fin elles deviennent plus intimes mais jamais vulgaires. Je reste méfiant mais cela se présente bien.

Enfin j’apprends qu’elle est spécialisée dans l’achat et la revente de pierres précieuses. Elle me dit aussi que financièrement elle à tout ce qu’il lui faut et même le superflu … maison en Corse où elle passe 6 mois de l’année avec Mercedes au garage. Maison dans le Nord de la France avec autre Mercedes au garage … En fait elle ne travaille que 6 mois par an, les autres 6 mois sont des vacances …

  • Une situation financière aisée

Sur chaque transaction, elle réalise un profit minimum de 50 000 euros. Elle me détaille aussi bien la façon d’acheter que le nom des instruments spécifiques, nécessaire à son activité.  Sa banque la BNP lui accorde un crédit ouvert exceptionnel de 100 000 euros mensuel … Je fais des complexes ! …

Elle me confie qu’elle est en deuil depuis 3 ans de son ami qui lui a appris le métier. Elle a hérité de sa clientèle. Mais elle considère son temps de deuil terminé et souhaite rencontrer un homme sérieux. un Homme digne d’intérêt pour elle et qui ne cherchera pas à profiter de ses avoirs financiers conséquents accumulés …

Enfin l’amour se déclare avec des mots enflammés, je suis l’homme qu’elle attend depuis plus de trois ans maintenant. Je corresponds en tout à ses désirs les plus fous, elle est complétement dingue de moi ! Nous correspondons maintenant depuis plus de 3 semaines sans qu’elle ne m’ait jamais demandé quoi que ce soit. Hormis le fait de toujours vouloir savoir ce que j’avais fait de ma journée et d’esquiver très habilement mes questions en retour … Je commence à être moins méfiant.

  • Une femme très jalouse

Elle voulait tout absolument tout savoir de moi et me disait être d’une grande jalousie … Enfin nous étions en plein flirt parfait, deux petits oiseaux sur un nuage rose … Quelques détails me semblaient un peu bizarre. Mais lorsque je la questionnais à mon tour sur ces dits détails elle savait me rassurer en excellent français. De plus elle avait toujours des excuses tout à fait plausibles mais toujours invérifiables !

Enfin elle partit (me dit-elle) en Suisse à Zurich rencontrer, un gros client dont le nom et l’origine était tout à fait confidentielle. Sous-entendu un homme des émirats arabes avec lequel elle travaillait souvent. A son retour en Suisse après lui avoir remis et reçu le prix de ses pierres précieuses, elle me rejoindrait au plus vite, ne pouvant plus vivre si loin de moi …

Tout se passa (du moins selon ses dires) comme annoncé … Elle partit, toujours selon ses dires, une semaine en Égypte pour acheter puis ne trouvant soi-disant pas toutes les pierres précieuses de la qualité qu’elle recherchait pour son client il lui fallut se rendre au Maroc pour compléter ses achats… et le magnifique flirt nocturne coulait de plus en plus enflammé de sa part. Chaque soir il fallait que je la rassure au sujet de ma fidélité…. De ne surtout pas rencontrer d’autres femmes elle serait très bientôt près de moi pour me dorloter.

  • On devait enfin se rencontrer

Enfin tout était ok, ses achats étaient terminés, elle revenait me rejoindre sans même passer avant par chez elle tellement elle était pressée que je la serre dans mes bras… Elle avait fini le vendredi ses achats à Agadir puis elle revenait en avion sur Casablanca. Elle serait le lundi à Zurich avec son client. Et le jeudi à l’aéroport de Nantes ou je devais aller la chercher …

Tout ce voyage me paraissait cohérent compte tenu d’une part de sa profession et d’autres parts des détails que je lui demandais parfois. Tant sur l’Égypte ou le Maroc pays que je connais aussi bien que la France étant ancien directeur commercial export …

Bref le lundi matin, elle m’annonça catastrophée qu’elle devait retarder sa venue. Les douanes marocaines avaient subitement décidé d’augmenter leurs taxes de sortie sur les pierres précieuses. Ceci d’une façon si inattendue et importante qu’elle ne pouvait pas y faire face sur le moment. Les douaniers marocains, corrompus s’il en est, la menaçaient de lui confisquer tous ses achats si elle ne s’acquittait pas immédiatement de 20 000 euros de frais de douane !

  • Pris de remords, je lui avançais 1000 euros

billet méfiant

crédit : Pixabay

Pouvais-je les lui avancer jusqu’à jeudi ? Sinon il nous faudrait attendre que son banquier fasse les démarches auprès des douane marocaines. Cela prendrait entre 8 et 10 jours qu’elle ne supportait pas d’attendre pour me voir ! Je lui proposais de rencontrer un banquier marocain de mes connaissances, ce qu’elle refusa énergiquement. Elle me disait qu’il n’en était pas question et que si je ne lui faisais pas confiance, ce n’était pas grave qu’elle se débrouillerait !

Je lui expliquais alors que je me porterais garante-caution de cette somme auprès de ce banquier et qu’il n’y aurait aucun problème … Elle entra alors par écrit dans une colère folle et refusa catégoriquement mon aide de cette façon-là ! Elle me répondit : « Ce n’est pas grave, je coucherai ce soir dans les rues de Casa et tant pis si je me fais violer puisque tu t’en fous ! »

Plein de remords et n’étant plus méfiant, je lui ai envoyé à l’ouverture du bureau de poste le lendemain matin 1 000 euros par le biais de la Western-Union en lui demandant de patienter avec ça ! Elle me répondit dédaigneusement : – « Pfutt ! que veux-tu que je fasse avec tes pauvres 1 000 euros ! … ».

  • Mon fils m’a ouvert les yeux

Mon fils qui aime bien connaître la vie de son père, car je suis divorcé depuis belle lurette finit par trouver mon comportement curieux … et je lui confiais qui vraisemblablement allait être sa prochaine future « belle-mère » ! … Il sauta aussitôt sur son ordinateur, lui qui est bien plus malin que son père en informatique. Il découvrit qu’il s’agissait d’un faux-profil de A à Z, adresses et photos d’une autre personne de nationalité russe.

Enfin un gouffre mafieux tellement fin et intelligent, parfaite arnaque que les hommes de mon âge aimeraient authentique ! J’ai perdu 1000 euros, j’en aurais certainement perdu plus, voire carrément les 20 000. Car à mon tour j’étais vraiment tombé amoureux, tout le monde sait l’amour est aveugle !

  • Etre méfiant si certains critères apparaissent

Synthèse de cette triste et douloureuse expérience, il faut être méfiant quand les points suivants se répètent très souvent :

  • Femme veuve, ça fait plus sérieux que séparée ou divorcée et cela apitoie toujours l’interlocuteur.
  • Femme qui tombe subitement amoureuse et vous trouve toutes les qualités du monde…
  • Personne qui a soit un poste professionnel très élevé qui justifiera des émoluments conséquents, soit complétement l’inverse femme qui avoue être dans une grande précarité mais qui fait tout pour s’en sortir seule et surtout de façon honnête !
  • Dans tous les cas, femme toujours très attractive même habillée en haillons …
  • Femmes de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Bénin et de toute cette partie de l’Afrique noire…
  • Femmes du Maghreb et des pays arabes …
  • Personnes qui écrivent en français « petit-nègre » ou en français trop académique aussi dangereux l’un que l’autre et auquel on se laisse facilement attraper !

Conclusion, plus facile à dire qu’à appliquer, ne jamais envoyer le moindre euro à une femme étrangère connue sur un site de rencontre et ceci quel que soit le motif évoqué par cette dernière ! et surtout, restez méfiant !!