Les autres victimes des arnaques à la loterie

Les avocats dont le nom est usurpé par les escrocs sont les autres victimes des arnaques à la loterie

Les internautes ne sont pas les seules victimes. « Nous vous informons que vous avez gagné(e) 250.000 EUR. Veuillez Contacter Me xxx pour la marche à suivre ». Vous avez sans doute déjà reçu ce genre de courriel, vous faisant part d’un gain important. Mais c’est une arnaque, vous n’avez rien gagné du tout, il s’agit de ce qu’on appelle une arnaque à la loterie. autres victimes d'arnaque à la loterie

Si vous répondez à ce genre d’e-mails, vous serez invité à envoyer de l’argent pour couvrir de pseudo-frais administratifs. Mais vous ne verrez jamais arriver le gros lot sur votre compte en banque et vous aurez perdu l’argent avancé. Vous serez alors une des victimes de ces escrocs qui envoient des milliers d’e-mails à des inconnus, en attendant qu’un des destinataires tombe dans le panneau.

Mais il y a également d’autres victimes dans ces arnaques à la loterie. En effet, les personnes que le courriel invite à contacter pour toucher l’argent existent vraiment. Elles n’ont rien à voir avec ces arnaques. Leurs noms ont été usurpés et de vraies fausses adresses électroniques ont été créées à leurs noms.

Nous avons rencontré l’une de ces personnes victimes elles aussi. Il a accepté de répondre à nos questions.

  • Tout d’abord, quel est votre profession, votre domaine d’activité ?

Je suis avocat au barreau de Seine Saint Denis (93), spécialisé dans le droit du travail. Je n’ai rien à voir avec une pseudo-loterie organisée par Microsoft. D’ailleurs les avocats ne s’occupent pas de remettre des gains de loterie. Mon nom a été usurpé par les escrocs qui organisent cette arnaque. En voulant donner plus de crédit à leurs mails, ils ont dû ouvrir un annuaire d’avocats et ont choisi mon nom.

  • Quand et comment avez vous découvert qu’on usurpait votre nom ?

Il y a environ 2 ans, des personnes ont commencé à me contacter pour me demander des renseignements par rapport à une certaine loterie Microsoft. Je suis allé sur internet et je me suis vite rendu compte qu’il s’agissait d’une escroquerie. Il y a une page à ce sujet sur le site de  Microsoft. Cette entreprise n’a jamais organisé de loteries !

  • Avez-vous une idée du préjudice subi (perte de marché…) ?

Il y a déjà le temps passé à répondre aux gens qui me contactent. Tous les trois mois environ, les escrocs doivent lancer une salve d’e-mails. C’est à ce moment que je reçois de nombreux e-mails ou appels téléphoniques. Environ un quart des gens m’appelle pour me prévenir qu’on se sert de mon nom dans une arnaque. Une moitié des gens m’appelle car ils ne sont pas sûrs de savoir s’il s’agit d’une arnaque. Mais également un quart des personnes croit qu’ils ont vraiment gagné. J’ai déjà reçu des copies de carte d’identité comme il est demandé dans les courriels des escrocs.

Ensuite, il y a effectivement les personnes qui recherchent un avocat et qui, en tapant mon nom dans un moteur de recherche sur internet, voient que mon nom est associé à une arnaque. De ce fait, ils réfléchissent à 2 fois avant de me contacter, se demandant si je suis réellement un avocat ou si je suis complice de l’arnaque en question.

  • Recevez-vous des menaces de personne escroquées ?

Il est arrivé une fois qu’une personne me menace de porter plainte à la Police. Il était persuadé que je faisais partie des escrocs. Pourtant, pour ne pas être reconnu, il me parait évident que les escrocs ne donnent pas leur vrais noms mais se cachent derrière leur ordinateur en usurpant le nom d’un autre. Certaines arnaques usurpent même du nom d’Éric Dupond-Moretti, le célèbre avocat ayant défendu Loïc Sécher ou Yvan Colonna.

  • Comment luttez-vous contre l’usurpation de votre nom ?

J’essaye de faire supprimer mon nom des sites internet qui l’associent à cette arnaque à la loterie. J’aimerais que les gens prennent conscience que cela me fait du tord et que je suis également victime de cette arnaque. J’aimerais aussi qu’il soit rendu impossible de créer une adresse e-mail du type prenom.nom@xxx.fr sans qu’il soit procéder à une authentification formelle de la personne qui en fait la demande.  Quant à lutter à la source, c’est quasiment impossible, les escrocs opèrent des pays extra européens en impunité totale. Il n’y a qu’à espérer qu’ils passent à autre chose.