ralphlauren.ga est un site frauduleux !

De nombreux internautes se sont fait avoir par le site ralphlauren.ga

Ralphlauren.ga est ce qu’on appelle un site de vente frauduleux. Il s’agit d’un faux site prétendant vendre des produits de la marque Ralph Lauren, mais dont le seul but est d’encaisser votre commande puis ne rien livrer. Ou alors livrer un produit bas de gamme qui ne vaut même pas le quart de ce que vous avez payé.

ralphlauren.ga

La page principale de ralphlauren.ga

Méfiez-vous de ralphlauren.ga car ce site est plutôt bien fait. Il se base sur la même forme de noms de domaine que les sites officiels de la marque : ralphlauren.fr ou ralphlauren.com

De plus, d’apparence, il n’y a rien à dire, l’interface est propre et à s’y méprendre. En effet, souvent les sites de ventes frauduleux sont fait à la va-vite et on peut facilement s’apercevoir d’une préparation indique d’un professionnel. Or dans le cas de ralphlauren.ga l’interface est moderne et aisée à prendre en main.

On peut toutefois noter un mélange de français et d’anglais et quelques fautes d’orthographe. Vous pouvez en voir un exemple dans l’image ci-dessous pour la « commande » de cette magnifique chemise.

 

Quelle "qantité" ajouter au "cart" ?

Quelle « qantité » ajouter au « cart » ?

Mais là où l’arnaque devient évidente, c’est lorsqu’on navigue un peu en dehors des pages de commande. Par exemple, on allant en bas de la page principale, on peut cliquer sur des liens intitulés « F.A.Qs », « Qui Sommes-Nous » ou « Vie privée ». En cliquant sur ceux-ci, on tombe sur des pages vides, comme dans l’image ci-dessous

qui est ralphlauren.ga

Qui sont-ils ? Mystère….

  • Remboursement quasi impossible….

Quand on cherche à creuser un peu sur l’identité de ceux qui peuvent être derrière ce site frauduleux, ça se complique. L’extension « ga » correspond au pays du Gabon.  Visiblement les « whois » habituels sur ce site échouent ou renvoient vers l’organisme de gestion de noms de domaine du Gabon. Quand on regarde à l’intérieur du code du site ralphlauren.ga rien de spécial, à part peut-être un « tracker » d’origine chinoise, trop peu pour en tirer de conclusion.

tracker ralphlauren.ga

Le tracker chinois

Si vous vous êtes fait arnaquer par le site ralphlauren.ga malheureusement il n’y a pas beaucoup de recours. En effet la loi stipule que la banque doit rembourser les internautes en cas de vol, de piratage ou de détournement. Si vous, en personne, avez commandé sur ce site, vous ne pouvez pas faire jouer les cas vol ou piratage.

Reste le détournement, mais il faudra réunir les 3 conditions suivantes : Vous êtes victimes d’un escroquerie (facile à prouver), vous ne connaissiez pas le montant exact (cela peut arriver dans le cas où le site vous a prélevé plus que d’habitude), et le montant est démesuré par rapport à vos habitudes (autrement dit, vous avez commandé pour des centaines d’euros sur ce site alors qu’en général vous achetez un T-shirt par mois…). C’est bien sur cette dernière condition qui reste la plus dur à réunir, d’autant qu’elle est subjective.

Malgré des prix alléchants, évitez le site ralphlauren.ga !!!

Recherche vidéos skype des brouteurs

Nous sommes à la recherche des vidéos qu’utilisent les brouteurs sur skype pour leurs arnaques.

vidéos sur skypeNous recevons parfois des commentaires d’internautes étant surs qu’il ne sont pas victime d’une arnaque aux sentiments en justifiant avoir eu des vidéos via skype avec leur correspondant. Mais, tout comme les brouteurs volent des photos, ils diffusent également des vidéos volées sur skype en prétendant être la personne visible à l’écran.

Vous êtes nombreux à nous envoyer des photos usurpées par les brouteurs, que cela soit en joignant une image à un commentaire sur notre site arnaqueinternet.com ou en les envoyant à notre adresse de signalement et nous vous en remercions énormément. Nous possédons ainsi une base de donnée conséquente de photos volées qui s’enrichit chaque jour. Ceci permet aux internautes d’identifier rapidement des tentatives d’arnaque et de les éviter !

  • Nous vous sollicitons aujourd’hui car nous aimerions également obtenir les vidéos que ces brouteurs ont volé aux personnes auxquelles ils ont usurpé l’identité.

En effet, les brouteurs demandent régulièrement à leur potentiels victimes des discutions sur skype, lors desquelles ils diffusent des vidéos volées, en faisant croire qu’il s’agit d’un échange instantané. Si la victime n’y prend pas garde, elle pense alors être en discussion avec la personne qu’elle voit sur l’écran.

3-5Pour que cela marche, il n’y faut pas qu’il y ait de son, c’est pourquoi les escrocs prétendent souvent avoir un problème de webcam ou d’ordinateur, justifiant l’impossibilité d’un échange oral qui les trahirait immédiatement. C’est donc par écrit via Skype qu’ils communiquent. Les escrocs raffolent donc de vidéos dans laquelle la personne qu’ils prétendent être, est en train de taper sur son clavier.

Obtenir des vidéos via skype et nous les envoyer est un peu plus difficile que de nous envoyer une image. Pour y arriver, il faut déjà savoir que Skype ne permet pas, dans sa version de base, d’enregistrer des conversations. Il faut un autre logiciel qui va tourner en même temps que Skype.

  • Utilisez « Free Video Call Recorder for Skype » + Wetransfer.com

Il en existe plusieurs et un de ceux que nous pouvons vous conseiller est « Free Video Call Recorder for Skype » avec son guide complet d’installation et d’utilisation. Paramétrez le logiciel en mode « Record other side only » afin d’avoir uniquement la vidéo de votre correspondant.

Une fois les vidéos enregistrées, il faut arriver à nous l’envoyer. Mais étant donné la taille des vidéos, il sera peut-être impossible de passer par e-mail. Nous vous conseillons d’utiliser un service tiers comme wetransfer.com où il suffit d’indiquer notre adresse mail : escroc@arnaqueinternet.com et de charger les vidéos en question avec le bouton « ajouter fichiers ». Pour ceux qui possède une adresse gmail, Google propose son service « Google Drive » et Microsoft propose « onedrive » pour ceux qui possèdent une adresse hotmail ou live par exemple.

Une fois les vidéos collectées, nous proposerons une page où vous pourrez y accéder. Cela permettra à ceux et celles qui doutent de leur correspondant d’être convaincus qu’ils subissent une tentative d’escroquerie !

Méfiez-vous du service « internet + »

« Internet + » est un service de paiement simplifié en ligne qui peut présenter des dérives si on n’y prête pas attention

Au départ, « internet + » est un service de paiement simplifié que tous les grands fournisseur d’accès à Internet (Orange, free, SFR, Alice et Bouygues) proposent. L’idée est de faciliter l’achat de services numériques de petites sommes sur la toile, tel un logo ou une sonnerie, sans avoir recours à une carte bancaire.

Ainsi, il suffit de valider l’achat, la somme à payer est directement ajoutée sur la facture de votre FAI, sans le processus parfois fastidieux de la saisie du numéro de carte bancaire, de la date de validité puis du code au dos de la CB, voire du processus de protection renforcée 3D-secure.

« Internet + » se veut comme un outil facilitant la vie des internautes, même si on peut remarquer qu’il s’agit d’un service poussant encore plus à la consommation dans une société déjà saturée par les offres en tout genre.

Mais là où le service « internet + » entraine des dérives critiquables, ce que certaines sociétés se sont fait une spécialité de proposer des contenus visibles après paiement via ce service. Il ne s’agit plus dans ce cas de paiements ponctuels, mais d’une optimisation dangereuse pour les consommateurs, qui pourront vite se retrouver avec des factures ayant explosées. D’autant que si vous n’y prêtez pas garde, « internet+ » permet aussi de souscrire à des abonnements, dont vous pourrez peut-être vous rendre compte du coût que plusieurs mois plus tard !

  • Bloquez « internet+ » sur sa box

Autre fait critiquable, ce service est ouvert par défaut sur les box des grands FAI, à l’exception notable de Free. On ne compte donc plus les internautes s’étant faits flouer et ayant vu leur factures augmenter sensiblement pour des achats dont ils n’avaient parfois pas même connaissance.

Finalement, vu que ce service n’est pas souvent utilisé pour sa fonction première mais plutôt pour facturer en douce des paiements ou des abonnements souvent non sollicités, la solution la plus pratique et efficace pour éviter des désagréments restent encore de bloquer ce service. Voici comment procéder, en fonction de votre fournisseur d’accès

 

  1. Bloquez internet plus Bouygues BBoxinternet + Bouygues
  2. Bloquez internet plus SFRinternet + SFR
  3. Bloquez internet plus Orangeinternet + orange
  4. Bloquez internet plus Free

Comme indiqué plus haut, ce service n’est pas activé par défaut avec Free, contrairement aux autres grands fournisseurs d’accès du marché. Si toutefois vous l’avez activés dans le passé et que vous souhaitez vous en débarrasser, rendez-vous sur votre compte, onglet « Mon Abonnement » puis cliquez sur « accéder à votre compte » comme dans l’image ci-dessous. Procédez ensuite à la désactivation du service.

internet + free