Arnaque à la vente de caviar sur le web

A l’approche des fêtes, ne vous faites pas avoir en commandant du caviar sur internet

caviar sur internet

Crédit : Thor

Un repas de Noël du plus bel effet passe par la présence de caviar sur la table ! Mais les escrocs l’ont bien compris et certaines offres peu scrupuleuses doivent être évitées si vous souhaitez réussir votre réveillon.

Les arnaques à la vente de caviar sur le web concernent :

  •  Le caviar qui n’est pas du caviar : « caviar » désigne uniquement les œufs d’esturgeon. Certains se servent de cette appellation pour vendre des billes de chair de poisson teintes (voir Tzar Caviar par exemple)
  • Les appellations frauduleuses : des œufs d’esturgeons provenant d’élevages sont présentés comme venant de la Mer Caspienne (pêche interdite depuis 2008), ou bien sont vendus sous des appellations prestigieuses des caviars d’espèces moins renommées (ex : Baeri vendu comme Ossetra, Dauricus chinois vendu comme du Beluga).
  • Les arnaques à l’expédition : certains expédient les produits en enveloppes à bulles, sans réfrigération, et en service postal non prioritaire. Le paquet met 3 semaines à arriver !

Voici une liste de vendeurs peu scrupuleux :

http://www.rurushin.com/
http://caviarastrakhan.fr/
http://russecaviar.fr/
http://www.lemberg-kaviar.de/
http://www.buycaviar.eu/

Cette liste n’est pas exhaustives et tachez d’être attentif à la qualité du site internet sur lequel vous avez repéré un produit qui vous intéresse. Souvenez-vous qu’un site marchand doit avoir des mentions légales et doit proposer des conditions générales de vente. Si le site possède bien ces informations, prenez le temps de les regarder. 30 secondes suffisent pour démasquer un site frauduleux (fautes d’orthographe, grammaire improbable, ..)

Méfiez-vous également des vendeurs de caviar « russe » sur Ebay et autres sites de petites-annonces, comme de ceux qui apparaissent ici et là, et qui ne sont que des opportunistes des fins d’année.

Article réalisé avec le concours de Mathieu de dompetroff.fr

Achats de Noël sur internet : Eviter les arnaques

Internet est devenu une place incontournable pour effectuer ses achats de Noël. Suivez ces 5 conseils pour éviter les escroqueries à l’approche des fêtes.

Achats de Noël

Crédit : Petr Kratochvil

Dernière ligne droite pour effectuer ses achats de Noël ! En effet, les fêtes approchent à grand pas et c’est déjà le rush dans les magasins. Pour éviter la foule, le stress, les embouteillages ou les trois à la fois, il reste suffisamment de temps pour commander sur internet afin que votre achat soit livré à temps chez vous ou chez la personne à qui vous voulez offrir un cadeau.

Mais attention, Internet regorge de pièges qu’il convient de connaitre afin d’éviter les escroqueries qui se révèlent des épreuves très difficiles à surmonter, surtout en cette période de Noël.

Pour cela suivez le guide ci-dessous des achats de Noël réussis sur Internet

  • Commandez de préférence sur des sites connus : Amazon, rueducommerce, Pixmania, Cdiscount, … Ces noms sont quelques exemples de sites très célèbres avec lesquels vous êtes sûr de ne pas vous faire arnaquer (hormis quelques rares cas de litiges commerciaux). Bien entendu il existe de nombreux petits sites tout à fait honnêtes, mais il faut reconnaitre qu’on évite à coup sûr les escroqueries en commandant sur de gros sites.
  • Vérifiez la présence de conditions générales de vente (CGV) et des mentions légales : La loi est claire. Un site internet doit posséder des mentions légales dans lesquelles doit être indiqué un certain nombre d’information comme le nom du responsable du site, du directeur de la publication, de l’hébergeur, etc… De plus en tant que site marchand, il doit posséder des CGV, comportant des informations comme les moyens de paiement possibles, les livraisons possibles, les modalités de droit de rétractation, etc… Si le site sur lequel vous avez repéré un produit pour vos achats de Noël ne contient pas ces informations, fuyez…
  • Écartez immédiatement les sites truffés de fautes d’orthographe et de grammaire : Nous ne sommes pas membres de l’académie française et ils nous arrivent tous de faire des fautes d’orthographe. Les sites Internet ne sont pas tous non plus rédigés dans un français parfait. En revanche, évitez les sites dont la tournure grammaticale est douteuse ou ceux contenant tellement de fautes qu’on penserait avoir été écrits par un enfant de 10 ans. Ces sites sont généralement faits par des escrocs basés à l’étranger.
  • Comparez les prix et ne succombez pas à une promo incroyable :  La concurrence sur Internet est rude et les sites d’e-commerce se livrent une guerre des prix sans merci. Ainsi, si vous trouvez sur un site, un produit pour vos achats de Noël dont le prix est inférieur à 30% du prix de tous les autres sites, il est fort probable que vous soyez tombé sur un site de vente frauduleux. Les escrocs proposent des prix défiant toute concurrence pour attraper les victimes dans leurs filets.
  • Évitez les noms de domaines improbables et faites des recherches : Si vous souhaitez commander un produit sur le site de la marque en question, soyez sûr de trouver le site de vente officiel. Pour cela, évitez tous les sites dont le nom contient les mots « soldes » ou « pas cher », ce sont systématiquement des arnaques. Par exemple, si vous souhaitez acheter des lunettes de soleil, allez sur ray-ban.com ou fr.oakley.com et évitez les sites lunettesraybanpaschers.fr ou oakleysoldespromo.net

Si toutefois vous avez encore un doute sur un site après avoir suivi ces 5 conseils pour réussir ses achats de Noël sur le net, n’hésitez pas à faire une recherche sur internet et notamment sur notre site, pour voir si un internaute n’a pas déjà signalé le site en question.

Achat-exclusif.com : 6 000 personnes victimes d’escroquerie

De nombreux internautes se sont fait arnaquer par le site achat-exclusif.com

achat-exclusif

Logo du site achat-exclusif.com

Plus de 6000 personnes ont été victimes du site achat-exclusif.com C’est le triste bilan que nous révèle RTL à propos d’une arnaque orchestrée par le biais d’un site de vente en ligne.

Achat-exclusif.com proposait à prix cassé des vêtements de marques de luxe, comme des manteaux Canada goose ou des bottes UGG. De nombreux clients se sont laissés séduire et ont commandé sur ce site. De plus, achat-exclusif.com a bénéficié de publicités sur plusieurs radios musicales, ce qui lui a permis d’acquérir une certaine célébrité et surtout un gage de crédibilité, ce qui a convaincu les internautes de passer leurs achats en toute confiance.

Malheureusement, les commandes se sont faites attendre. Les clients qui ont pu contacter le site achat-exclusif.com se sont vus répondre que ce dernier était débordé, victime de son succès. Mais rapidement, le service client a cessé de répondre, puis le site a disparu du web. Il s’affiche désormais une page d’erreur lorsqu’on souhaite y accéder.

Le préjudice est estimé à 1,2 millions d’euros selon RTL, ce qui montre malheureusement l’efficacité de cette escroquerie qui a réussi en un temps record à faire de nombreuses victimes, dont certaines y ont laissées une sommes importante pour ce qui devait être leurs cadeaux de Noël.

Que faire ? Si vous aussi vous avez été victime du site achat-exclusif.com, vous pouvez vous rapprocher de la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) de Paris dont les coordonnées sont les suivantes :

DDPP de Paris
8 rue Froissart
75153 PARIS CEDEX 03
Tél. : 01 40 27 16 00
mél : ddpp@paris.gouv.fr

Attention : Il y a une erreur sur le site de RTL qui relate l’information : L’adresse mail de la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) de Paris bien ddpp@paris.gouv.fr et non ttpp@paris.gouv.fr

-20% sur le livre « L’ami que je cherchais » !

Du 23 novembre au 31 décembre 2014, le livre « L’ami que je cherchais – arnaque aux sentiments sur internet » est à -20%

-20% sur le livre "L'ami que je cherchais - arnaque aux sentiments sur internet"Vous n’avez pas encore commandé notre premier livre « L’ami que je cherchais – arnaque aux sentiments sur internet » ? Profitez de cette offre exceptionnelle en vous procurant ce roman pour seulement 8,8€, soit une réduction de 20% par rapport à son prix d’édition. Ce tarif vous est offert dans le cadre de son prix de lancement et pour une durée allant du 23 novembre au 31 décembre 2014.

Vous avez été confronté à une tentative d’arnaque aux sentiments sur un site de rencontre sur internet ? Ce livre vous montrera que vous n’êtes pas seul(e)s à avoir subi ce fléau. Cela ne vous ramènera pas l’argent que vous avez éventuellement envoyé à l’escroc qui vous a fait souffrir, mais cela vous redonnera un peu de moral dans cette épreuve difficile. A -20%, cela serait dommage de s’en priver.

De la même façon, si vous connaissez une personne qui est peut-être sur le point de tomber dans les griffes d’un brouteur, offrez lui ce livre ! Cela lui ouvrira les yeux ! Car les dommages financiers liés aux arnaques aux sentiments sont bien plus élevés que le prix du livre, qui pour une période limitée est à 8,80 euros, soit 20% de moins que le prix éditeur classique.

Vous n’avez jamais été au contact de personnes ayant souffert d’une arnaque aux sentiments ? Vous ignorez peut-être même ce qu’on appelle une arnaque aux sentiments sur un site de rencontre sur internet ? Mais vous cherchez un cadeau original pour Noël ? N’hésitez plus, en offrant ce livre électronique, vous vous distinguerez des banales étrennes ou des cadeaux sans reliefs. La période de lancement coïncidant avec la période de Noël, c’est l’occasion idéale de faire plaisir tout en faisant des économies car le livre est proposé à -20% jusqu’à la fin de l’année 2014.

N’oubliez pas que ce livre est uniquement proposé au format électronique. Il ne s’agit pas d’un livre au format papier et il vous faudra un support pour le lire, tel qu’un liseuse, une tablette, un ordinateur ou encore un smartphone.

 

Sachez déjouer les tentatives de phishing par pseudo mail des impôts

Déjouer les tentatives de phishing usurpant l’identité du fisc est crucial dans cette période importante pour le contribuable.

Taxe foncière, taxe d’habitation, taxe audiovisuelle, c’est en cette période de règlement que les escrocs multiplient les tentatives de phishing. Voici 3 conseils pour reconnaitre un mail de phishing des impôts et déjouer les tentatives d’hameçonnage :

  • Le niveau de français employé

déjouer un mail de phishing des impotsMême si les escrocs se perfectionnent de plus en plus, un des premiers éléments qui doit vous alerter est la qualité du français utilisé dans le courriel, que cela soit au niveau de l’orthographe ou de la grammaire. Même si des outils informatiques permettent de corriger les fautes d’orthographes, il n’existe pas (encore) de correcteur grammatical parfait. Aussi sachez déjouer les escrocs en fuyant les tournures de phrases improbables.

A l’inverse, un mail écrit dans un parfait français n’est pas une garantie sur son authenticité, d’autant que les tentatives d’hameçonnage avec un courriel grossièrement traduit de l’anglais par ordinateur ont tendance à se raréfier.

  • L’adresse e-mail de l’expéditeur

Ne vous fiez pas à ce qui est écrit dans la colonne « expéditeur » de votre boite de réception. Il est tout à fait possible de paramétrer cet élément pour que s’affiche « service des impôts » dans la boite du destinataire du mail. En revanche, vérifiez bien l’adresse de celui qui vous envoie le mail. Là encore, sachez déjouer l’arnaque en évitant tous les mails qui proviennent de services de messageries disponibles à tous, du type « impots@hotmail.fr » ou « fisc@yahoo.fr ».

Ignorez également les mails provenant de nom de domaines imitant le domaine officiel tel que par exemple « impots.gov.fr » (manque le « u ») ou « finances.govv.fr (Deux « v »). Il s’agit de domaines créés uniquement dans le but de ressembler au nom officiel : gouv.fr

  • Ne renseignez jamais vos coordonnées bancaires sur demande du fisc

Et ce, pour une bonne raison, les services des impôts ne vous demanderons jamais votre numéro de carte bleue ! Les escrocs profitent de l’habitude prise par les internautes constituant à indiquer leurs informations bancaires dans des formulaires pour régler des achats sur des sites de ventes sur internet.

Ne vous fiez pas à l’apparence légitime d’un site sur lequel vous êtes arrivés après avoir cliqué sur un lien contenu dans un mail apparemment envoyé par le fisc. Ne remplissez jamais de formulaire avec vos coordonnées bancaires à la demande des impôts. C’est obligatoirement une tentative d’escroquerie.

Événement : Sortie du premier livre d’arnaqueinternet.com !

Le livre « L’ami que je cherchais – Arnaque aux sentiments sur internet » est disponible à partir d’aujourd’hui

Livre : L'ami que je cherchais - arnaque aux sentiments sur internetNous sommes fiers de vous proposer à partir d’aujourd’hui notre premier livre intitulé « L’ami que je cherchais – Arnaque aux sentiments sur internet ». Il s’agit d’un roman qui va vous plonger dans l’intimité de Marie, une femme seule à la recherche de l’amour, lors de son expérience sur les sites internet de rencontres et sa correspondance avec John, un escroc, un des fameux « brouteur » qui sévissent sur le web.

Ce roman a été inspiré des nombreux témoignages poignant que nous avons reçus depuis plus de cinq ans sur notre site arnaqueinternet.com Si vous aussi, vous avez été malheureusement victime de cette escroquerie douloureuse, vous trouverez sans doute des similitudes touchantes avec votre propre vécu. Ce livre vous fera également prendre compte que le fléau des arnaques aux sentiments touche d’autres personnes , et même des milliers de personnes !

Ce récit palpitant se dévore à la fois comme une histoire d’amour à sens unique à travers la relation dramatique de Marie et John et comme un documentaire authentique sur les arnaques aux sentiments. Il reprend les étapes types que des escrocs sans scrupules mettent en œuvre pour piéger leurs victimes, qui elles sont simplement à la recherche du bonheur.

Jusqu’où Marie ira-t-elle dans l’escroquerie qu’elle va subir et en ressortira-t-elle indemne ? N’hésitez plus une seconde, profitez dès maintenant de notre premier livre « L’ami que je cherchais – Arnaque aux sentiments sur internet » en vous rendant dans l’espace boutique !

Ce livre est pour le moment uniquement proposé en livre électronique (e-book) au format epub. Il vous faudra un support de lecture de type liseuse, smartphone, tablette, etc capable de lire les format epub pour visualiser le roman. Si toutefois la demande se faisait sentir,  nos réfléchirons à la publication du livre en format papier.

Internet, un lieu privilégié pour les arnaques à la carte bancaire

Dans son rapport annuel, l’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement pointe la hausse du montant des escroqueries à la carte bancaire sur internet.

fraude à la carte bancaire sur internet

crédit : Lance Cpl. Brandon R. Holgersen

Une bonne et une mauvaise nouvelle sur le front de la lutte contre l’arnaque à la carte bancaire sur internet. D’un coté, le taux de fraude en France est en baisse, passant de 0,29% en 2012 à 0,23% l’an dernier. Rapporté au nombre de transactions, il y a eu moins d’actes d’escroquerie l’année passée qu’il y a deux ans. De l’autre coté, le montant de ces arnaques à la carte bancaire sur le net en France est en forte hausse, s’établissant à 125 millions d’euros pour 2013, soit une augmentation de près de 15% par rapport à 2012. Cela signifie donc moins d’arnaques mais pour des montants beaucoup plus élevés.

En comparaison avec la fraude à la carte bancaire en France en général, les escroqueries sur internet représentent 65% du montant total des escroqueries constatées, alors que les paiements sur le net ne représentent que 11% du montant des paiements réalisés par carte bancaire en général. Cela traduit le fait que le web reste un terrain de chasse privilégié pour les escrocs en tout genre.

L’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement note également que malgré la compatibilité de plus de 90% des cartes bancaires avec un procédé d’identification renforcée de type 3D-Secure constituant un frein efficace à la fraude, moins de 50% de sites de e-commerce en sont équipés et seulement un tiers des achats en ligne ont bénéficié de cette protection. Les web marchants étant toujours retissant à le mettre en place à cause du coté fastidieux qui ferait fuir des clients potentiels.

Pour ce qui est de l’international, les fraudes aux cartes bancaires françaises sur des sites de commerce en ligne basé à l’étranger ont bondi de 32% pour atteindre un montant de 81 millions d’euros, les escrocs étant d’autant plus motivés par les difficultés de poursuite judiciaire à l’international en cas de fraude.

Infurn en liquidation judiciaire

Vous êtes nombreux à avoir subi une arnaque sur le site Infurn.com La société vient d’être placé en liquidation judiciaire.

Infurn problèmeOn ne compte plus les témoignages d’internautes s’étant fait escroquer sur le site Infurn.com : De nombreuses commandes ont été passées, parfois pour des montants conséquents, sans que la société Infurn n’envoie les produits commandés, se contentant d’encaisser l’argent prélevé sur les comptes en banque des victimes au moment du paiement par carte bleue sur internet.

Début du mois de Juin 2014, la société Infurn a été placé en liquidation judiciaire. Le site internet Infurn.com de cette société qui proposait à la vente des articles mobiliers (chaise, canapés, tables, luminaires) a été arrêté et ne créera plus de problème.

Malheureusement de nombreuses victimes sont déjà à déplorer. Si vous même avez été victime de cette société, vous pouvez envoyer votre déclaration de créance aux liquidateurs désignés :

ANDRONIKOU Andrew ou KUBIK Peter, Quadrant House, 4 Thomas more Square, LONDON, E1W 1YW

Votre lettre devra être rédigée en anglais et inclure un maximum de renseignement (copie des factures, référence de la commande, éventuels courriels, évidence de paiement)

Cependant, lors d’une telle procédure, les particuliers ne sont pas prioritaires pour un remboursement éventuel. Une liste de créanciers définis aura le privilège des remboursements (Salarié, fournisseurs, trésor public, …). Autrement dit, les chances de se faire rembourser sont faibles par ce biais là.

Une autre possibilité s’offre toutefois aux personnes ayant eu un problème avec Infurn. En effet, la loi prévoit 2 cas de figure pour lesquels il est possible de faire opposition à un paiement (Code monétaire et financier – Article L133-17).

Le premier a déjà été plusieurs fois abordé sur notre site : Il s’agit du cas où votre moyen de paiement a été utilisé de manière frauduleuse, lors d’un vol par exemple. Le deuxième est celui qui nous intéresse ici : Lorsque le paiement est effectué par une carte de paiement […], il peut être fait opposition au paiement en cas de procédure de redressement ou de liquidation judiciaires du bénéficiaire. Comme Infurn vient d’être placé en liquidation judiciaire, cette possibilité s’ouvre aux victimes. Vous pouvez dès maintenant contacter votre banque en faisant jouer cet article de loi.

Cette article reste purement informatif et nous ne pouvons malheureusement pas garantir une quelconque issue positive à votre problème.

Source : Centre européen des Consommateurs France

Arnaque au mail de facture chez boutique123.fr

Vous êtes nombreux à avoir reçu un e-mail de boutique123.fr vous présentant une facture de 920 euros traitée par Ogone. Il s’agit d’une tentative d’arnaque visant à installer un virus sur votre ordinateur.

ogone pour boutique123.frDepuis le 26 mai 2014, date de premiers signalements, de nombreuses personnes ont reçu un courriel leur présentant une facture de 920 euros emmenant de la société 123boutique.fr

Il s’agit en réalité d’un spam, autrement dit un e-mail non sollicité envoyé à des milliers de personnes en même temps. Les internautes qui se feront avoir et cliqueront sur le lien indiqué dans le courriel de boutique123.fr se verront proposer le téléchargement d’un fichier qui n’est autre qu’un virus, un cheval de Troie qui pourra infecter les ordinateurs concernés et permettra à des pirates informatiques d’en prendre le contrôle.

Le contenu du courriel en question est d’une efficacité remarquable. Le montant étant très élevé, les internautes peuvent être pressés d’en savoir plus sur l’origine d’une telle dépense et être amenés à cliquer sur le lien proposé sans prendre le temps de la réflexion. De plus, cet e-mail est rédigé dans un français sans faute, ce qui laisse penser à un document formel.

Ignorez ce courriel de boutique123.fr et surtout ne téléchargez par le fichier proposé dans le lien prétendu être la facture.

Voici ce courriel :
————————————————————
Votre commande est acceptée
————————————————————
Données du paiement
——————-
Site Internet : Boutique123.fr
Référence de paiement : 417330634
Total : 920.00 EUR
Méthode de paiement : VISA 49XXXXXXXXXXXXXX
Marque secondaire : e-Carte Bleue
Statut : Autorisé
———————
Vous trouverez votre facture en télérèglement concernant votre commande G147852 Sur le lien suivant :
[caché par arnaqueinternet.com]
Imprimez ou enregistrez ce courriel pour pouvoir vous y référer ultérieurement.
Le paiement est traité par Ogone.
Ogone garantit que vos informations financières seront traitées conformément aux normes de sécurité les plus élevées.
Pour toute demande ou question à propos de la commande, veuillez contacter directement Prepaid Company.

Usurpation d’identité : Attention aux données laissées sur Internet

L’usurpation d’identité est un fléau en croissance exponentielle. Pour usurper une identité, les escrocs vont se « servir » sur le web où beaucoup d’entre nous laissent des données sensibles sans se douter des conséquences.

usurpation d'identité

crédit : Don Hankins

Les réseaux sociaux c’est sympa. Énormément de monde a un compte du type Facebook, dans lequel on renseigne qui on est, ce que l’on fait de sa journée. Nos amis ou notre famille partage ainsi notre quotidien, sans qu’il soit besoin d’envoyer des mails à tout le monde.

Notre site internet est également conscient de tout le potentiel des réseaux sociaux car il permet à nos fans de suivre l’actualité des arnaques sur internet via compte facebook (vous pouvez y laisser un « j’aime » au passage), un twitter et un compte google+.

Mais laisser des informations trop personnelles sur les réseaux sociaux peut avoir un revers que vous ne soupçonnez peut-être pas. En effet, pour des personnes mal intentionnées, il est très facile d’aller puiser dans les informations personnelles laissées sur internet. Une fois munies de ces données, des escrocs peuvent procéder à l’usurpation de votre identité…

Cela vous parait un peu gros ? Détrompez-vous. Avec seulement un nom, un prénom, une photo et une adresse, il est déjà possible de nuire à quelqu’un. De plus les réseaux sociaux ont tendance à nous pousser à donner des informations personnelles. Ils font apparaitre un compteur qui affiche le pourcentage de données renseignées et invite à faire grimper ce chiffre en vous demandant tour à tour, la ville dans laquelle vous habitez, où vous travaillez, etc…

Le travail des escrocs est davantage facilité lorsque vous leurs donnez directement des documents sensibles. Lors des arnaques à la loterie, des arnaques à l’héritage ou des arnaques au prêt d’argent par exemple, les premières choses que vont vous demander les escrocs, ce sont des renseignements personnels et une copie de votre carte d’identité ou de votre passeport.

Les conséquences d’une usurpation d’identité sont dramatiques. Aussi bien au niveau personnel que pour l’entourage (endettement, divorce, tentative de suicide…). Aussi, prévenez-vous contre ce fléau qu’est l’usurpation d’identité en limitant les informations que vous laissez sur internet à propos de vous.

L’association  On m’a volé mon identité créée par Dalila Bouhezila, elle même victime d’usurpation d’identité dans le passé, aide les victimes et sensibilise la société sur ce phénomène grandissant.