Les 3 arnaques les plus actives au 1er trimestre 2012

Les 3 arnaques les plus actives au 1er trimestre 2012

Selon Bitdefender, le créateur de logiciels de sécurité Internet et antivirus, et son dernier rapport sur les activités concernant la sécurité, les arnaques les plus actives au premier trimestre 2012 sont les suivantes :

  • Spam

45% des spams offrent des produits pharmaceutiques, ce qui en fait de loin le sujet de prédilection des escrocs. De multiples e-mails parviennent dans nos boites de réception vantant les bienfaits de médicaments dont souvent ceux qui traitent de problèmes d’infertilité masculine, à l’image de la célèbre pilule bleue.

Viennent ensuite, la contrefaçon (15%), le casino (13%), les rencontres (8%), etc. La plupart du temps, les spams sont rédigés en texte brut. Mais les plus modernes incluent désormais des images ce qui leur donne une apparence plus professionnelles et ce qui les rend plus difficiles à déceler.

  •  Phishing

arnaques actives selon bitdefenderLes e-mails hameçonnage représentent environ 2,5% du spam et concernent principalement les banques et les sociétés financières. Il est intéressant de noter que la plupart des sites de phishing sont hébergés aux États-Unis (environ 40%), ce qui constitue une large majorité car viennent ensuite les sites hébergés en Allemagne (6%), au Brésil (5%) et en Espagne (5%).

Principalement ciblées par le phishing, on retrouve loin devant Paypal (32,4%), puis Santander UK (2,76%) et Mastercard (1,49%). Hors institutions financières, on retrouve Facebook (5,10%), TAM Airlines (3,8%) et AOL (1,24%).

  •  Facebook

Les escrocs ont intensifié leurs activés sur Facebook, le nombre d’utilisateurs de ce dernier approchant les 800 millions. Facebook est devenu le nouveau terrain de chasse des escrocs en tout genre et les arnaques y pullulent désormais. Safego, la solution de sécurité Bitdefender pour Facebook, détecte en moyenne entre 10 et 45 arnaques différentes par jour, ce qui démontre l’activité soutenue des escrocs sur le plus célèbre des réseaux sociaux.